Série DVD/Borgen 1: captivante virée politique au Danemark

Sonia Sarfati
La Presse

La première saison de Borgen (10 épisodes), série danoise dont on a entendu tellement de bien, arrive aujourd'hui en DVD dans une version française qui, même si l'on n'est pas adepte du doublage, passe plutôt bien. Le fait que l'on ne connaisse pas les acteurs en présence et que l'excursion se déroule dans les coulisses d'un système politique très différent du nôtre participe certainement à faire oublier cette «distorsion» du produit original. Sauf peut-être, pour nos oreilles nord-américaines, lorsque les personnages se mettent à parler anglais... avec l'accent français des comédiens qui les doublent. Insupportable.

Bref, nous sommes dans un West Wing nord-européen (Borgen, c'est le surnom du palais de Christiansborg, où siègent les trois branches du gouvernement danois); un VEEP scandinave et sans comédie (on suit un personnage féminin au pouvoir et ses troupes); un House of Cards au royaume (pourri?) de Hamlet (pour l'exploration des relations entre le pouvoir et la presse).

Cette première saison suit l'arrivée au pouvoir de Birgitte Nyborg. Une élection qui prend tout le monde par surprise, la principale intéressée comprise. Qui se retrouve du jour au lendemain responsable d'un grand ballet politique et diplomatique où les idéologies sont bousculées; et dont les aspects techniques et les tractations de coulisses ne sont pas épargnés au spectateur. Borgen y va de front. C'est à la fois captivant et dépaysant. Et on ne se sent jamais largué (en tout cas, jamais longtemps), car l'ensemble est bien équilibré avec les incursions dans la vie privée des politiques et de leur entourage. Ainsi, Birgitte est mariée à Philip et ils ont deux enfants. La vie de famille va prendre un sacré coup avec l'élection de maman. La cellule familiale survivra-t-elle?

Quant à l'autre branche de la série, elle s'intéresse aux médias. Au coeur de ce volet, Katrin, jeune journaliste de télévision douée, bornée, rebelle, mais avec un penchant pour les hommes près du pouvoir. Elle sait ainsi des choses qu'elle ne devrait pas savoir. Comment, éthiquement, conjuguera-t-elle cela?

Faisant le pont entre les deux veines, le conseiller en communication de la première ministre, autrefois petit ami de la journaliste. Il s'appelle Kasper, il a une morale très... malléable, disons. Bref, il est fascinant et intelligent. À l'image de la série.

* * * *

SÉRIE DVD/BORGEN 1. CRÉÉE PAR ADAM PRICE. AVEC SIDSE BABETT KNUDSEN, PILOU ASBAEK, BIRGITTE HJORT SORENSEN, SOREN MALLING.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer