(Pasadena) Les plaintes de la comédienne Gabrielle Union au sujet du racisme ambiant autour de l’émission America’s Got Talent sont très prises au sérieux par NBC, a indiqué samedi un haut responsable du réseau.

Lynn Elber
Associated Press

Paul Telegdy a déclaré que l’entreprise allait réagir de façon appropriée lorsqu’elle examinera les preuves au cours de son enquête qui devrait être terminée d’ici la fin du mois.

« Je suis persuadé que si on apprend quelque chose, nous allons implanter de nouvelles politiques. Nous prenons très au sérieux toute plainte au sujet de l’atmosphère de travail, a déclaré le président du conseil de NBC Entertainment au cours d’une rencontre avec des critiques de la télévision. Nous recherchons toujours la vérité. C’est dans notre ADN. Vous pouvez le demander à quiconque travaille ici. »

Gabrielle Union, qui a été à l’affiche de Bring It On et de Bad Boys II, a été juge pendant une saison. Elle et sa collègue Julianne Hough n’ont pas été réengagées.

La revue Variety rapporte que Union, une comédienne noire, croit qu’elle a été licenciée parce qu’elle a demandé à NBC et aux producteurs de l’émission de mettre un terme à un environnement tolérant les blagues racistes. Union dit qu’elle avait reçu plusieurs notes de producteurs lui reprochant d’avoir des cheveux « trop noirs » pour les téléspectateurs de « America’s Got Talent ».

La comédienne du comportement de Simon Cowell qui fumait à l’intérieur du décor, avait écrit Variety en novembre.

NBC dit avoir parlé à Union au cours de cette enquête officielle qui a été lancée au début de décembre.

Sans faire référence à NBC ou aux deux sociétés qui produisent l’émission, Fremantle et Syco, Union s’est souvent plainte sur Twitter de sa situation. Elle a reconnu l’appui qu’elle a reçu.

Son mari, l’ancienne vedette de la NBA Dwyane Wade, et d’autres personnalités ont exigé de connaître les raisons de son congédiement.

En novembre, NBC et Fremantle avaient défendu « la longue tradition d’inclusivité et de diversité » de l’émission.