C’est l’histoire d’une agente de bord flyée qui part sur « une go » de trop. Ses yeux ont alors croisé les siens dans une rivière d’alcools très chers et le lendemain, oups, un cadavre gisait égorgé dans le lit d’un hôtel de luxe de Bangkok.

Hugo Dumas Hugo Dumas
La Presse

Visiblement, cette nuit très arrosée a été jalonnée d’intenses turbulences. Mais de là à ce qu’un homme d’affaires sexy périsse zigouillé de la sorte, sans qu’elle se souvienne de rien, zéro, nada ? C’est le puzzle que tente d’assembler l’agente de bord délurée (comprendre : alcoolique) Cassie Bowden (Kaley Cuoco) dans la surprenante série The Flight Attendant, offerte sur le service Crave en anglais et avec les sous-titres en français. À partir du jeudi 28 janvier à 21 h, Super Écran présentera la version doublée, qui s’appelle, sans surprise, L’agente de bord.

Si vous aimez l’humour noir et caustique à la Dead to Me (Morts à mes yeux) de Netflix, The Flight Attendant vous réservera un sympathique voyage télévisuel de huit heures, avec quelques bouffées de stress en extra. C’est un mélange efficace de meurtre et mystère, couché sur une histoire de dépendance et d’enfance difficile.

PHOTO PHIL CARUSO, FOURNIE PAR CRAVE

Kaley Cuoco, qui s’est fait connaître dans The Big Bang Theory, est la vedette de la série The Flight Attendant.

La Cassie Bowden plantée au cœur du récit n’est pas reposante. L’actrice qui l’incarne, Kaley Cuoco, la célèbre Penny dans The Big Bang Theory, en fait beaucoup à l’écran et ça devient étourdissant. Mais la vivacité et le charme de ce personnage complexe compensent ses mimiques calquées sur celles de Jennifer Aniston.

Plus les épisodes avancent, plus l’intrigue se corse. L’homme assassiné à Bangkok entretenait des liens avec des gens super louches aux États-Unis. Et comme Cassie a fui la scène du crime comme une voleuse, le FBI part à ses trousses.

Cassie aspire évidemment ses proches dans cette affaire rocambolesque, dont sa meilleure amie avocate (Zosia Mamet, alias Shoshanna dans Girls) qu’elle embauche pour la sortir du pétrin. Encore ici, tout part en vrille.

PHOTO PHIL CARUSO, FOURNIE PAR CRAVE

Zosia Mamet interprète la meilleure amie avocate de Cassie dans The Flight Attendant.

Étonnamment, cette combinaison de loufoque et de gros drame fonctionne. The Flight Attendant ne vous offrira pas l’expédition de votre vie, mais vous amusera pendant tout le trajet. Comme un bon film d’avion.

Entre Matane et le kayak rouge

À part District 31 qui se termine jeudi, l’offre actuelle de séries québécoises est aussi dégarnie que le sapin de Noël de Charlie Brown. La semaine dernière, c’est L’échappée qui a fermé les portes du pénitencier pour le congé des Fêtes.

Depuis son retour à la fin d’octobre, il règne une ambiance bizarre dans le téléroman vedette de TVA. D’abord, ce n’est plus pareil sans Julie Perreault, alias la chanteuse Brigitte Francœur, adepte de la thérapie musicale au Carré de sable.

Ensuite, tous les anciens pensionnaires du centre jeunesse (Jade, Astrid, Joëlle et Raphaël) travaillent à l’auberge de Sainte-Alice, sous la supervision de leur ancien cuisinier toxicomane Xavier (Félix-Antoine Duval). Pas idéal comme situation.

Aussi, la lourdeur des intrigues finit par peser. Après la mort de son bébé, la prisonnière Kim (Isabelle Blais) a été empoisonnée mortellement au carfentanyl, une drogue 100 fois plus forte que le fentanyl. Dans L’échappée, on dirait que toutes les femmes poquées ont travaillé, gelées comme des balles, comme danseuses nues dans un bar de Lévis, tout en frayant avec les motards.

La troublée Macha (Bénédicte Décary) change de comportement aussi vite que la petite fille dans L’exorciste. On l’a même entendue crier sur la petite Charlie : « Reste dans ta pisse, maudite malpropre » !

Et l’intrigue sur « la filière du fleuve » demeure floue. Il paraît que des Mexicains passent par la Gaspésie et le Bas-Saint-Laurent pour écouler leur stock de cocaïne dans les milieux urbains. Voilà pourquoi la grande Gisèle Bayeur (Chantal Fontaine) a été mutée à Sainte-Alice-de-Rimouski.

Heureusement, les scènes entre Gisèle et la policière Marie-Louise (Bianca Gervais) ramènent du sérieux dans cette entreprise, qui commence à prendre l’eau, tel le kayak du nouveau prétendant (Steve Gagnon) de Jade (Charlotte Aubin). On revient toujours au kayak dans L’échappée. Toujours.

Bravo, les prix Mammouth !

PHOTO FOURNIE PAR TÉLÉ-QUÉBEC

Pier-Luc Funk et Sarah-Jeanne Labrosse, animateurs de La soirée Mammouth 2020

Il en faudrait plus, des émissions intelligentes et divertissantes comme La soirée Mammouth 2020, que Télé-Québec a relayée vendredi et dimanche soir. Vraiment, ce fut excellent.

Pendant 90 minutes, les animateurs Sarah-Jeanne Labrosse et Pier-Luc Funk nous ont présenté des jeunes allumés, curieux, sensibles et ouverts aux réalités actuelles. C’était touchant de les entendre parler de racisme, de consentement, de leurs grands-parents, de leurs amis et de ce qu’ils ont appris de cette année pourrie.

PHOTO FOURNIE PAR TÉLÉ-QUÉBEC

Le point de presse sur la santé sexuelle était l’un des moments forts de La soirée Mammouth 2020.

Plusieurs vignettes comiques bien écrites ont ponctué cette Soirée Mammouth 2020, dont la Casa de Javel (qui aurait pu être un sketch du Bye bye 2020), le point de presse sur la santé sexuelle (le moment le plus fort, à mon avis) et OD chez vous.

Une tonne de vedettes ont défilé pendant ce gala bien spécial, dont Marc-André Grondin, Guylaine Tremblay, Gildor Roy, Charles Lafortune, Virginie Fortin, Katherine Levac, Vincent Graton, Antoine Vézina, Ariane Moffatt et Karine Gonthier-Hyndman. Les deux plus vieux enfants de Véronique Cloutier et Louis Morissette, Delphine et Justin, y ont même fait des apparitions.

La soirée Mammouth a couronné cinq personnalités inspirantes, soit Laurent Duvernay-Tardif pour son aide dans les CHSLD, l’humoriste Mathieu Dufour pour son SHOW-rona Virus du vendredi soir, l’influenceuse Jessica Prudencio pour la promotion de la diversité corporelle sur les médias sociaux, la chanteuse Alicia Moffet pour sa transparence sur Instagram ainsi que Catherine « Peach » Paquin, une ex-gagnante d’OD qui a repris son boulot d’infirmière.

La finale sur la pièce Sunshine de la formation SOMMM a été lumineuse et joyeuse. Disons qu’on aura besoin de cette énergie positive dans les prochaines semaines, n’est-ce pas ?