En des termes justes et appropriés, l’honorable Louise Arbour a plaidé la cause des sans-papiers, à Tout le monde en parle, dimanche. L’ex-représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies pour les migrations propose de régulariser leur statut au pays. Pas seulement les employés de la santé, comme on le fait au Québec, mais chacun d’entre eux.

Richard Therrien Richard Therrien
Le Soleil

Ce sont « de braves gens qui travaillent fort », a-t-elle plaidé, répondant à ceux qui qualifient les migrants de tricheurs. « Ceux qui sont sans reproches devraient peut-être se lever pour lancer la première pierre. Quand on ne renouvelle pas son permis de conduire à temps ou qu’on ne remplit pas sa formule d’impôt, on ne devient pas un contribuable illégal. On a commis une faute administrative et on peut payer une amende. »

Lisez le texte en entier sur le site du Soleil