Le roman Kukum pourrait être en rupture de stock après l’entrevue que son auteur a accordée à Tout le monde en parle. Gagnant du Prix littéraire France-Québec, l’auteur et journaliste innu Michel Jean a livré dimanche un touchant plaidoyer pour une meilleure reconnaissance des autochtones.

Richard Therrien Richard Therrien
Le Soleil

Cette mission d’éducation, il a choisi de la livrer à travers les personnages de ses romans, une manière efficace pour lui de faire connaître le sort qu’on a fait subir à son peuple. Inspiré de son arrière-grand-mère, Kukum raconte le parcours d’une orpheline qui s’intègre aux Innus de Pekuakami, au Lac-Saint-Jean, qu’on a dépossédés de leurs terres et qui ont été maltraités dans les pensionnats.

> Lisez le texte complet sur le site du Soleil