La pandémie ne paraîtra pratiquement pas à Radio-Canada cet automne. Un grand merci. On a autant le goût d’entendre parler de coronavirus que de se taper des reprises d’À la valdrague. Bye.

Hugo Dumas Hugo Dumas
La Presse

En heure de grande écoute radio-canadienne, 90 % du matériel diffusé sera flambant neuf et fraîchement usiné. La plupart des téléromans et téléséries du diffuseur public reprennent les ondes dans la semaine du 14 septembre, sauf District 31, qui ouvre son poste de police le lundi 7 septembre à 19 h avec quatre épisodes spéciaux d’une heure.

Le populaire feuilleton imaginé par Luc Dionne retrouvera par la suite son format habituel de 30 minutes. Dans Une autre histoire (lundi 14 septembre à 20 h), les deux familles d’Anémone (Marina Orsini) se croiseront enfin. La bande-annonce laisse supposer que Sébastien (Benoît McGinnis) souffre lui aussi d’alzheimer précoce.

Du côté de 5e Rang (mardi 15 septembre à 21 h), la police déterre trois squelettes autour de la vieille roulotte de Guy Bérubé (Bobby Beshro), ce qui confirme la théorie du tueur en série de Valmont. Ah oui, on nous promet (enfin) des réponses sur la mort toujours non élucidée du fameux Guy, l’ex-conjoint de Marie-Luce (Maude Guérin). Fini l’énigme du parc à cochons !

PHOTO VÉRO BONCOMPAGNI, FOURNIE PAR ICI RADIO-CANADA TÉLÉ

Jemmy Echaquan Dubé sera en vedette dans Toute la vie

À l’école Marie-Labrecque de Toute la vie (mardi 15 septembre à 20 h), place à une nouvelle cohorte d’élèves enceintes, dont une jouée par Jemmy Echaquan Dubé, alias la prostituée autochtone Daisie dans Fugueuse 2 à TVA. Jean-Nicolas Verreault campera le frère de Christophe (Roy Dupuis), tandis que Micheline Lanctôt incarnera leur mère.

Radio-Canada sort de l’Extra de Tou.tv deux productions de qualité supérieure : Fragile (lundi 14 septembre à 21 h) et C’est comme ça que je t’aime (mercredi 16 septembre à 21 h). Drame familial bouleversant, Fragile vous captivera pendant 10 semaines. C’est exceptionnel comme œuvre.

Si vous avez craqué pour Série noire, ne ratez pas C’est comme ça que je t’aime, une série d’époque sur des caïds improbables de Sainte-Foy, dans les années 70. C’est complètement flyé et super drôle.

Bluette romantique très, très moyenne sur fond de jeu vidéo, Les bogues de la vie (vendredi 18 septembre à 21 h) ne marquera pas votre automne télévisuel, mettons.

Discussions avec mes parents (lundi 21 septembre à 19 h 30) accueille le monsieur bizarre du quartier (Luc Proulx) ainsi que l’ennemi juré de Jean-Pierre (Vincent Bilodeau), soit Conrad Ménard (Claude Laroche).

Tout le monde en parle (dimanche 27 septembre à 20 h) demeurera en direct. Les cotes d’écoute du plateau de Guy A. Lepage ont d’ailleurs gonflé de 200 000 depuis que l’émission n’est plus préenregistrée, passant de 1,1 million à 1,3 million de téléspectateurs.

L’émission 100 Génies (jeudi 17 septembre à 20 h) de Pierre-Yves Lord a été confectionnée avec 31 génies dans les gradins pour respecter les mesures sanitaires. Les tournages ont été terminés la semaine dernière.

Le talk-show Bonsoir bonsoir ! de Jean-Philippe Wauthier atterrit dans une formule hebdomadaire le vendredi 18 septembre à 20 h, avec un peu plus de musique en studio.

Les banquettes céderont leur place à des fauteuils individuels à Silence, on joue !, de retour (14 septembre) dans une formule adaptée aux règles actuelles.

Marina Orsini s’installe aux commandes de l’émission quotidienne 5 chefs dans ma cuisine le lundi 14 septembre à 11 h 30. Son étrange comptoir en forme de « L » — COVID-19 oblige — empêchera tout contact avec son invité, c’est certain.

Savourer, la nouvelle émission culinaire de la nutritionniste Geneviève O’Gleman, débute le vendredi 18 septembre à 16 h.

Josélito au cœur du monde (samedi 12 septembre à 20 h) nous fera découvrir des gens inconnus qui ont vécu des situations hors du commun. Du genre : une personne en transition de genre, une mère porteuse, un meurtrier, un survivant de la tuerie de la mosquée de Québec.

Tous les galas de 2020-2021 (Gémeaux, ADISQ, Olivier) proviendront en direct du studio 42 de la vieille tour de Radio-Canada. Pour les Gémeaux (dimanche 20 septembre à 20 h), les nommés formeront le public présent physiquement sur les lieux.

Il y aura un Bye bye 2020, un En direct de l’univers du 31 décembre, un À l’année prochaine, de même qu’une édition spéciale d’Infoman 2020.

Radio-Canada a déclenché le tournage de la deuxième saison de La Maison-Bleue, la comédie politique mettant en vedette Guy Nadon. Vous verrez le premier chapitre à l’hiver, tout comme Trop 3, les six derniers épisodes des Pays d’en haut 6 et Faits divers 4.

Quant à Les mecs, la dernière comédie de Jacques Davidts (Les Parent), elle atterrira sur l’Extra de Tou.tv en octobre. On s’en reparlera assurément.

OD : déjà une élimination !

Avant même de le soumettre au vote du public de lundi soir, Occupation double : chez nous a évincé David Pineau, 26 ans, du groupe des huit premiers gars devant fouler le tapis rouge.

La raison officielle ? Assez louche et vague, merci. « À la lumière d’informations récentes, la production d’Occupation double met fin à la participation de David à l’aventure. » Ça ne sent pas bon, tout ça.

PHOTO FOUNIE PAR NOOVO

David Pineau a été évincé d’Occupation double : chez nous

Le chansonnier de Mont-Joli, souvent en spectacle à la P’tite Grenouille de Rimouski, a été arrêté en 2015 pour des voies de fait. Une chicane de bar où il en est venu aux coups avec un autre homme. David Pineau a plaidé coupable et a reçu une absolution conditionnelle en échange d’un don de 500 $ à un organisme de charité, assorti d’une probation de 12 mois.

L’équipe d’OD connaissait cette histoire. David Pineau n’a pas caché cette altercation et en a expliqué le contexte aux producteurs. C’est après le dévoilement de l’identité des candidats, vendredi midi, que des femmes auraient révélé à la production avoir eu des démêlés avec l’auteur-compositeur-interprète.

Productions J, qui manufacture OD pour la chaîne Noovo, n’a pas voulu en dire plus. Joint lundi, David Pineau a été bref dans ses commentaires. « Je connais mon passé et je ne veux pas en parler. Je n’ai rien à dire et je n’ai rien à me reprocher. Je ne vais pas super bien présentement », a-t-il confié.