Est-ce que je regarderais cette émission par pur plaisir, si ça ne faisait pas partie de mon travail ?

Hugo Dumas Hugo Dumas
La Presse

C’est la question que je me pose systématiquement après le visionnement d’une nouvelle télésérie. Après avoir englouti le premier épisode de la minisérie Le Phoenix de la chaîne Séries Plus, j’aurais répondu non. Trop joué gros, dialogues qui manquent de fluidité, rythme déficient, ça manquait de vernis et de colle pour tenir tous les morceaux ensemble.

Par contre, après avoir fini le troisième épisode, j’aurais répondu oui. Les deux actrices principales, Guylaine Tremblay et Josée Deschênes, brillent à l’écran et leur quête prend une intensité inattendue, touchante et rigolote, comme l’amitié quasi indestructible qui soude les personnages qu’elles campent.

Décliné en six épisodes d’une heure, Le Phoenix se classe au rayon des comédies dramatiques. On y détecte des touches du classique Thelma et Louise (sans la scène du canyon, évidemment), de Moi et l’autre ainsi que du récent film Merci pour tout, scénarisé par Isabelle Langlois.

Le Phoenix démarre le mercredi 2 septembre à 21 h sur les ondes de Séries Plus. L’histoire ? Celle de deux copines depuis 50 ans. La brune Louise Lussier, alias Loulou (Guylaine Tremblay), vit de prestations de la CSST. Désorganisée, fofolle et portée sur le rosé, Loulou a perdu son mari ingénieur, Mickael (Marc Messier), dans l’effondrement d’un barrage hydroélectrique en Russie. Elle ne parle plus à sa fille unique, Caro (Julianne Côté), qui vit à Havre-Saint-Pierre pour des raisons que je ne divulgâcherai pas.

La blonde Murielle Prud’homme, alias Mumu (Josée Deschênes), mène une vie de courtière immobilière de banlieue très plate, trop organisée. Son beige mari Daniel (Benoit Gouin), aussi son partenaire d’affaires, l’amène tous les ans à Punta Cana et lui propose – argh ! – de passer en mode semi-retraite.

Pas du tout prête à ralentir, la workaholic Mumu, âgée de 55 ans comme Loulou, désire s’extirper de son quotidien monotone ou, du moins, l’épicer, mais comment ?

Une porte de sortie s’ouvre quand Loulou vend sa maison, s’achète un Winnebago de 38 pieds et prend la route pour la Baie-James, où elle souhaite disperser les cendres de son époux. Mumu est évidemment de ce voyage, un bon vieux roadtrip, rempli de bonnes et de mauvaises surprises.

En anglais, on appelle ce type de production une buddy comedy, mais avec plus de profondeur, je dirais. Le premier épisode, très burlesque, ne donne pas un juste aperçu du produit fini. Au deuxième, malgré des séquences répétitives de filles soûles au vino, ça se place, même si un évènement du passé, du futur ou un rêve ( ? ) brouille notre compréhension de l’histoire.

Au troisième, la vitesse de croisière du Phoenix – nom que porte le Winnebago des deux filles – est atteinte et on a le goût de se rendre jusqu’à la destination finale.

Il y a de beaux personnages secondaires dans Le Phoenix, dont celui de la coiffeuse ambulante Lise-Denise, joué par Julie Roussel, alias Gladys dans 5Rang, qui cosigne les textes de la minisérie avec son conjoint, Anthony Ferro. Jamais mauvais, Francis Leclerc réalise tous les épisodes, qui nous montrent la splendeur des régions du Québec.

Ça transparaît dans Le Phoenix que Josée Deschênes et Guylaine Tremblay sont amies dans la vraie vie. Une complicité aussi attachante, ça se feint difficilement.

OD a besoin de vous !

Noovo déroulera le tapis rouge d’Occupation double – Chez nous le dimanche 20 septembre à 18 h 30. Ça, c’est coulé dans le béton d’un condo du 450.

Ce qui est nouveau cette année, c’est que la production de la téléréalité sollicitera l’aide du public pour choisir dix concurrents (cinq hommes, cinq femmes) qui déposeront automatiquement leurs valises dans les maisons d’OD, sans vendre leur salade aux autres célibataires.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, ARCHIVES LA PRESSE

Jay Du Temple

Cette présélection des candidats, animée par Jay Du Temple en direct des maisons d’OD, se tiendra le lundi 31 août à 21 h à la télé de Noovo, sur son site web, de même sur ses pages Instagram et Facebook.

Capitaine Rebondissement présentera alors huit gars et huit filles aux téléspectateurs, qui disposeront d’une heure top chrono pour repêcher leurs préférés. Après, il sera trop tard. D’où l’importance de visionner cette émission spéciale de 60 minutes en direct.

Le vote ne coûtera rien et se fera sur noovo.ca. Impossible pour le moment de savoir où logeront les Trudy et Math Robi de 2020. « Tous les candidats ont commencé leur quarantaine. Ils passeront 14 jours complètement isolés », précise toutefois la productrice au contenu d’OD, Valérie Dalpé.

Si quelqu’un dans votre entourage, âgé de 20 à 35 ans, vient de mystérieusement disparaître des réseaux sociaux, c’est probablement qu’il amorce son entraînement à la Pepito Sangria et aux Bulles de nuit. Faut avoir l’estomac fort pour supporter ces nectars divins.