La chaîne Illico diffusera l’automne prochain la série Le dernier felquiste, qui coïncidera avec les 50 ans de la crise d’Octobre. La série portera plus précisément sur Mario Bachand, felquiste assassiné à Saint-Ouen, près de Paris, le 29 mars 1971.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Réalisée par Flavie Payette-Renouf, Eric Picolli et Félix Rose, la série donne la parole aux journalistes Antoine Robitaille (Le Journal de Montréal) et Dave Noël (Le Devoir).

« À partir du personnage et du meurtre de Bachand, nous allons comprendre la structure des différents réseaux du FLQ », indique le réalisateur Félix Rose, qui est le fils de Paul Rose et qui signe le long métrage documentaire Les Rose, dont la sortie au cinéma aura lieu le 21 août.

Félix Rose travaille sur son projet de documentaire Les Rose depuis près de 10 ans. Pour celui-ci, il a mené une cinquantaine d’interviews, entre 2013 et 2019. Bien des personnes interrogées sont d’anciens membres ou sympathisants du Front de libération du Québec (FLQ) qui n’avaient jamais pris la parole auparavant. Comme il lui restait beaucoup de matériel non utilisé pour son film, il a pu s’en servir pour la série. Les noms des témoins qui n’ont jamais pris la parole seront connus au moment de la diffusion de la série sur Illico.

Mort à seulement 27 ans, Mario Bachand était un peintre-décorateur qui a milité au sein du FLQ dès 1963. Il fera même de la prison pour ses activités illicites dans les années 60. Entre 1969 et 1971, il passe du temps à Paris et à Cuba avec d’autres felquistes. Il aurait été abattu de deux balles de calibre 22 tirées à bout portant dans la nuque. Son meurtre sauvage a fasciné bien des esprits en raison des circonstances mystérieuses. En dépit de plusieurs hypothèses émises, ceux qui ont commis le meurtre n’ont jamais été retrouvés ou condamnés.

CRÉDIT LA PRESSE/BANQ

La manchette de La Presse du 30 mars 1971 est consacrée à l’assassinat de Mario Bachand.

Ce n’est pas la première fois que l’histoire de Mario Bachand est fouillée dans les médias. En 1997, les journalistes de Radio-Canada Alain Saulnier, Francine Tremblay et Simon Durivage obtiennent une mention spéciale aux prix Judith-Jasmin pour leur reportage intitulé « Mario Bachand, une bombe sur le FLQ ». MM. Robitaille et Noël avaient aussi parlé de lui dans une série publiée dans Le Devoir en 2010 à l’occasion du 40e anniversaire de la crise d’Octobre. Toujours en 2010, Michel Arsenault a signé un récit sur Bachand dans L’actualité.

PHOTO ANTOINE DESILETS, ARCHIVES LA PRESSE

Comparution de Paul Rose en janvier 1971. Les membres de la cellule Chénier du FLQ et lui avaient été arrêtés quelques jours plus tôt dans une maison isolée de Saint-Luc-sur-Richelieu.

Sur Illico, Le dernier felquiste se déclinera en six épisodes de 60 minutes. Mais avant cela, le film Les Rose sera présenté en première mondiale le 14 août au festival Les Percéides de Percé avant de sortir en salle le 21 août.