Votre petit guide culturel pendant la pandémie.

Danielle Bonneau Danielle Bonneau
La Presse

Sur Disney+ : Frozen 2 (v.f. La reine des neiges 2)

Dès aujourd’hui, les familles abonnées à Disney+ peuvent voir (et revoir) la reine des neiges Elsa, sa sœur Anna, son amoureux Kristoff, l’adorable bonhomme de neige Olaf et le renne Sven, qui s’aventurent dans une forêt enchantée et unissent de nouveau leurs forces pour sauver le royaume d’Arendelle. Les recettes de Frozen 2 ont surpassé celles de son populaire prédécesseur pour devenir le film d’animation le plus lucratif au box-office mondial. Sachant qu’un grand nombre d’enfants sont confinés chez eux, Disney permet de suivre Olaf et ses amis trois mois plus tôt que prévu, sur sa plateforme de visionnement en ligne. C’est l’occasion de (re)découvrir l’univers des deux Altesses Royales Elsa et Anna, unies par le sang et un amour indéfectible l’une pour l’autre.

Sur Netflix : The Blind Side (v.f. L’éveil d’un champion)

Sandra Bullock a remporté l’Oscar de la meilleure actrice, en 2010, pour son interprétation de Leigh Anne Tuohy, Américaine du Tennessee issue d’un milieu aisé, qui accueille au sein de sa famille Michael Oher, imposant adolescent afro-américain presque illettré doué pour le football. Réalisé par John Lee Hancock, d’après le livre de Michael Lewis, le film met en évidence ce qui sépare le jeune athlète (interprété par Quinton Aaron), qui a eu une enfance difficile dans un quartier pauvre de Memphis, et sa bienfaitrice, armée des meilleures intentions du monde. Michael se remet en question, mais Leigh Anne Tuohy aussi, aux prises avec ses préjugés. La route vers le succès est semée d’embûches. Mais le jeu en vaut la chandelle. Le film s’inspire d’une histoire vraie.

Sur Disney+ : Hercules (v.f. Hercule)

Ce film d’animation mérite une meilleure place au sein des classiques de Disney, ne serait-ce qu’en raison de ses chansons, composées par Alan Menken et David Zippel. Sorti en 1997, il dépeint à sa façon (avec de nombreux accrocs à la mythologie grecque) l’épopée du héros de la Grèce antique, Hercule, déterminé à accomplir son destin. Le portrait du demi-dieu célèbre par sa force est dépeint de façon classique, tout comme son histoire d’amour avec Mégara. Mais l’humour, très présent grâce aux prestations de Danny DeVito, de James Woods et de Bob Goldthwait, et la quête inspirante du jeune héros, qui doit combattre des ennemis plus formidables les uns que les autres afin de trouver qui il est réellement, valent la découverte. Ou un énième visionnement !