Le français a été célébré dimanche à Tout le monde en parle. Par Dany Laferrière, un ami de l’émission, qui répand toujours aussi bien la beauté des mots ; un duo aux idées politiques pourtant opposées ; un maître de la BD, qui préfère l’écriture au dessin. Mais c’est en saluant le geste généreux d’un enfant qu’on a offert l’entrevue la plus vibrante de la soirée.

Richard Therrien
Le Soleil

Je m’attendais à une entrevue d’une grande tristesse. Mais sans doute portée par la grande bienveillance de son fils Jacob, Karine Mainville a paru lumineuse dimanche soir. Et pourtant, cette maman a perdu son fils de 11 ans en février dernier, quand il a été emporté par une leucémie foudroyante. Une histoire bouleversante d’abord racontée par Patrick Lagacé dans La Presse. Avant de connaître sa maladie, une rencontre avec Pierre Bruneau avait convaincu Jacob, un garçon altruiste, de faire le défi 24h Tremblant, pour aider les enfants malades. En bonne santé deux semaines avant sa mort, Jacob a succombé à la maladie à peine huit jours après l’annonce du diagnostic. Tout s’est passé si rapidement que Mme Mainville n’a pas eu le temps de parler avec lui dans les jours qui ont précédé sa mort. 

La suite sur le site du Soleil