(Cannes) L’incendie de Notre-Dame-de-Paris va faire l’objet d’une série TV en anglais, a annoncé lundi la société de production Vendôme, confirmant des informations du magazine Variety.

Agence France-Presse

Cette minisérie adaptée d’une enquête du New York Times sur la catastrophe du 15 avril 2019 est en cours d’écriture, et pourrait être diffusée dès 2021, a expliqué le fondateur de Vendôme Philippe Rousselet, qui coproduit le projet avec Pathé.

Le producteur (Les femmes du 6e étage, La famille Bélier) a racheté les droits d’adaptation de l’article et collabore avec le quotidien américain sur l’écriture de la série, qui devrait comporter quatre à six épisodes.

« En lisant l’article, on s’est dit avec Pathé que ça ferait une série événementielle exceptionnelle, une série internationale étant donné l’ampleur du sujet », a déclaré M. Rousselet à l’AFP, joint depuis le Mipcom, grand-messe de l’audiovisuel qui se déroule en ce moment à Cannes.

« On va coller le plus près à la réalité des faits. On suivra l’actualité pendant le développement de la série vu, notamment, qu’on n’a toujours pas déterminé la cause du feu », a souligné le producteur.

Selon Variety, le projet s’inspire également de la récente série phénomène « Chernobyl ». Notamment parce que cette minisérie sur la catastrophe nucléaire de 1986, bien que son action se déroulait entièrement dans l’Union soviétique, était filmée en anglais.

France 2 va également diffuser avant la fin de l’année un docu-fiction sur Notre-Dame, « L’épreuve des siècles ». Le documentaire racontera sept siècles d’Histoire, du temps des cathédrales à l’incendie, avec des images de synthèse pour la partie fiction.  

Produit par Program 33 dans la lignée de son précédent docu-fiction historique « Le Dernier Gaulois », le documentaire bénéficie de la voix de Sophie Marceau en tant que narratrice.