(Washington) Une présentatrice blanche de journal télévisé local aux États-Unis a présenté ses excuses après avoir comparé en direct son coprésentateur, un homme noir, à un gorille montré à l’antenne, a rapporté mardi le média NBC News.

Agence France-Presse

Jeudi dernier, la chaîne locale KOCO d’Oklahoma City diffusait des images d’un bébé gorille. Alex Housden s’est alors tournée vers Jason Hackett et lui a dit « il te ressemble un peu », raconte NBC.

Le lendemain, Mme Housden, en larmes, a présenté ses excuses à M. Hackett : « J’ai dit quelque chose hier qui était inconsidéré, c’était inapproprié, et j’ai fait mal à des gens. Je veux te dire, du fond de mon cœur, que je m’excuse pour ce que j’ai dit. Je sais que ce n’était pas bien et je suis vraiment désolée ».

Jason Hackett a accepté les excuses, mais a reconnu que les mots l’avaient « profondément blessé ». « Je veux qu’on en tire un enseignement, et la leçon, c’est que les mots comptent », a-t-il ajouté.

L’incident survient au milieu de tensions raciales accrues aux États-Unis à la suite d’une série de remarques du président républicain Donald Trump, notamment à l’encontre de parlementaires de l’opposition démocrate.