C’est un moment intense à traverser, celui où le mot « rentrée » tapisse à peu près tous les articles des sections culturelles. Rentrée théâtrale, rentrée littéraire, rentrée télévisuelle, rentrée d’argent (celle-là, on l’aime, par contre).

Hugo Dumas Hugo Dumas
La Presse

Les deux grandes chaînes généralistes québécoises déverseront leurs nouveautés à partir du lundi 9 septembre. Il s’agit donc de la date officielle de la rentrée télé de Radio-Canada et de TVA.

Alors, à quoi ressembleront nos douillettes soirées d’automne aux deux antennes les plus regardées ? Le populaire feuilleton District 31 consacrera plusieurs épisodes au terrible accident qui a conclu la dernière saison, où la voiture de Bruno Gagné (Michel Charette) a percuté une fillette. En parallèle, le chef de la mafia italienne tombera sous les balles, ce qui ramènera à l’avant-plan Nick Romano, l’enquêteur incarné par Mathieu Baron.

Au poste 31, une nouvelle sergente-détective, interprétée par Catherine Proulx-Lemay, s’installera au bureau délaissé par Isabelle Roy (Hélène Bourgeois Leclerc). Je vous reparlerai plus longuement de District 31 la semaine prochaine.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

La distribution d’Une autre histoire

Dans Une autre histoire, qui affronte L’échappée à TVA, la scénariste Chantal Cadieux « a décidé d’ouvrir la machine », selon la directrice générale de la télé de Radio-Canada, Dominique Chaloult. Enfin, persiflerait l’auteur de ces lignes. La patronne ajoute même que les intrigues exploseront autour de Marina Orsini.

Les lundis à 21 h, la cinquième saison de Ruptures se mesurera à la nouvelle télésérie dramatique Alerte Amber de TVA, mettant en vedette Vincent Leclerc et Madeleine Péloquin, qui incarnent les parents d’un enfant autiste qui disparaît subitement.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Mélissa Désormeaux-Poulin incarne l’avocate Ariane Beaumont dans Ruptures.

Quant à la brave avocate Ariane Beaumont (Mélissa Désormeaux-Poulin), son combat contre le visqueux Jean-Luc De Vries (Normand D’Amour) entame sa phase finale.

Y aura-t-il une sixième saison de Ruptures ? Radio-Canada ne le sait pas encore. Exerçons des pressions tout de suite !

Danielle Trottier (Unité 9) signe le téléroman flambant neuf de Radio-Canada, soit Toute la vie, avec Roy Dupuis et Hélène Bourgeois Leclerc dans les rôles principaux. On y suivra le quotidien d’adolescentes enceintes qui fréquentent une école spécialisée de Montréal. Selon Radio-Canada, Roy Dupuis apparaîtra torse nu dans sa toute première scène. Notez que TVA a déplacé L’heure bleue contre Toute la vie les mardis à 20 h.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

La distribution du nouveau téléroman Toute la vie, mettant en vedette Roy Dupuis et Hélène Bourgeois-Leclerc, avec le réalisateur Jean-Philippe Duval (au centre)

Dans le 5e Rang, les mardis à 21 h, l’enquête policière ratissera plus large et non, le crâne bouilli ne réapparaîtra pas, Dieu merci. Dans cette case horaire convoitée, TVA dépose l’efficace thriller Les honorables (Patrick Huard, Macha Grenon), extirpé du Club illico pour l’occasion.

Radio-Canada puise également dans son service en ligne Extra de Tou.TV pour meubler la plage horaire des mercredis à 21 h, où se succéderont Le monstre et la deuxième saison de Plan B. En même temps, à TVA, vous pourrez dévorer Mensonges avec Éric Bruneau et Fanny Mallette.

Les enfants de la télé, qui amorce sa dixième saison, prépare huit émissions spéciales aux thématiques variées : Noël, l’information, les animaux, Normand Brathwaite, Marina Orsini, Luc Dionne, Denise Filiatrault et Rémy Girard. La deuxième partie des Invisibles de TVA, qui ne connaîtra vraisemblablement pas de suite, passera en même temps que le plateau d’André Robitaille et d’Édith Cochrane.

Le jeu-questionnaire 100 Génies de Pierre-Yves Lord atterrit les jeudis à 20 h. Logique, connaissances générales et mémoire seront testées sur 100 jeunes du secondaire repêchés d’un océan à l’autre.

Les vendredis à 20 h, Pénélope McQuade chauffera le plateau de Faites-moi rire ! 

Concept ? Une bande de jeunes humoristes (Arnaud Soly, Rosalie Vaillancourt, Pierre-Yves Roy-Desmarais, Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques) se décarcassera pour dérider deux vedettes invitées.

Sébastien Diaz agrippe les commandes d’On va se le dire, la quotidienne qui remplace Entrée principale. Grand plateau, sujets variés et collaborateurs de tous horizons. Durée : 90 minutes. Diffusion : trois fois par jour, dont la première à 16 h, pour combler les trous creusés par une réallocation budgétaire qui a affaibli la programmation de jour du diffuseur public.

Surprise chez TVA, qui a reporté en janvier la présentation de la docuréalité Si on s’aimait, copilotée par Guillaume Lemay-Thivierge et Émily Bégin. Le concept qui suit trois couples dans leur parcours amoureux reste à peaufiner.

Les dimanches, Tout le monde en parle (retour : 22 septembre) affrontera de nouveau Révolution à TVA, qui débutera une demi-heure plus tôt (19 h) que l’an passé. Tout de suite après la compétition de danse, Maripier Morin s’emparera du Studio G de TVA, où elle concoctera des fêtes surprises pour des membres du showbiz triés sur le volet.

Les émissions Lâcher prise, 1res fois, Le dernier soir, Cerebrum, Faits divers et Les pays d’en haut reviendront cet hiver. TVA garde aussi Fugueuse 2 et le thriller médical Épidémie (avec Julie Le Breton) pour la saison froide.

Après avoir confirmé la mort des Pays d’en haut, Radio-Canada songe à prolonger l’excellente série historique de Gilles Desjardins. Comme dirait un colon illettré de Sainte-Adèle : attaboy !