Maintes séries phares reviennent ou arrivent à l’écran cet automne, autant dans la programmation des chaînes américaines que sur les plateformes de diffusion en continu, qui accueillent un nouveau venu majeur : Disney+.

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

The Politician

The Politician, la nouvelle série de Ryan Murphy, créateur de Glee et de Nip/Tuck, est l’un des rendez-vous télévisuels les plus attendus de la rentrée. D’abord parce que la distribution comprend tant une vedette de Broadway (Ben Platt, qui a joué dans The Book of Mormon et Dear Evan Hansen) que des stars de Hollywood, comme Jessica Lange, Gwyneth Paltrow et Barbra Streisand. Cette série de Ryan Murphy se veut « humoristique, déjantée et divertissante ». On suivra la campagne d’un étudiant ambitieux (Platt) qui veut se faire élire à la présidence de son collège. Une charge comique contre la rectitude politique, alors que les États-Unis sont en campagne électorale.

Netflix, 27 septembre

The Mandalorian

PHOTO TIRÉE D’IMDB

The Mandalorian se déroule après la chute de l’Empire et juste avant l’émergence du Premier Ordre.

Fans de Star Wars, mettez la date du 12 novembre à vos agendas. La nouvelle plateforme de Disney plongera dans cet univers avec un nouveau guerrier et de nouvelles aventures. The Mandalorian se déroule après la chute de l’Empire et juste avant l’émergence du Premier Ordre. La série racontera les voyages dans les confins de la galaxie d’un tireur solitaire, loin de l’autorité de la Nouvelle République. Pedro Pascal et Nick Nolte font partie de la distribution. Le réalisateur Jon Favreau (The Lion King, Avengers, Iron Man) est responsable de l’écriture de cette première série de la célèbre franchise qui donne le coup d’envoi de cette nouvelle chaîne. Par ailleurs, la collection de films d’animation de Disney sera offerte en entier sur la nouvelle plateforme.

Disney+, 12 novembre

The Crown

PHOTO TIRÉE D’IMDB

Olivia Colman et Tobias Menzies incarnent la reine Élisabeth II et le prince Philip.

On piaffe d’impatience de voir la troisième saison de l’une des meilleures séries jamais réalisées sur la monarchie britannique : The Crown, créée par Peter Morgan, spécialiste du genre. Comble de bonheur, c’est la merveilleuse Olivia Colman qui reprendra le rôle de la reine Élisabeth II (interprétée par Claire Foy dans les deux premières saisons). L’actrice oscarisée pour La favorite donne ici la réplique à Tobias Menzies, qui joue le prince Philip, et à Helena Bonham Carter, dans la peau de la princesse Margaret. Les nouveaux épisodes suivront les membres de la famille royale au début des années 70. Beaucoup de crises et de rebondissements politiques à prévoir !

Netflix, 17 novembre

The L Word : Generation Q

PHOTO MARIO ANZUONI, ARCHIVES REUTERS

Jennifer Beals, Katherine Moennig et Leisha Hailey reprendront leurs rôles dans The L Word : Generation Q.

C’est le retour attendu de cette série culte qui, entre 2004 et 2009, a ouvert les portes de l’univers lesbien au grand public. On retrouvera ses personnages attachants de la communauté lesbienne à Los Angeles, avec des intrigues autour du couple, du sexe, des ruptures, des combats et des déceptions. La nouvelle version s’intitule The L Word : Generation Q et met en scène les anciens personnages qui vivront de nouvelles aventures. Jennifer Beals, Katherine Moennig et Leisha Hailey reprendront leurs rôles. La créatrice de la série, Ilene Chaiken, a donné le ton de la nouvelle mouture en écrivant sur Twitter : « Alors que nous tentons de mener notre barque dans cette période sombre de l’histoire, des rayons de soleil surgissent… »

Showtime, 8 décembre

Batwoman

Ruby Rose a l’honneur de jouer le rôle-titre de cette nouvelle série tirée des fameux DC Comics dont l’action se déroule à Gotham City. L’actrice d’Orange Is the New Black sera aussi la première superhéroïne lesbienne d’une série populaire. Elle incarne la cousine de Bruce Wayne, Kate Kane, alias Batwoman. Ses incroyables aventures auront des airs à la fois ténébreux et « bédéesques », non sans rappeler visuellement le Batman de Christopher Nolan, The Dark Knight, nous promet-on. Car cette Batwoman, avant d’assumer son rôle de justicière, devra vaincre ses propres démons…

CW, 6 octobre

Almost Family

Cette nouvelle comédie est une adaptation de la série australienne Sisters (offerte sur Netflix), dont l’intrigue rappelle le film Starbuck, avec Patrick Huard. Une femme, qui se croit fille unique, voit sa vie basculer lorsqu’elle découvre que son père, médecin pionnier dans le traitement de l’infertilité, est le géniteur de plus de 100 enfants. Elle fera la connaissance de sa nouvelle famille élargie et se liera d’amitié avec deux de ses nombreuses sœurs. La nouvelle série de Fox met en vedette Brittany Snow, Timothy Hutton, Megalyn Echikunwoke et Emily Osment.

Fox, 2 octobre

Mixed-ish

Série dérivée (spin-off) de Black-ish, Mixed-ish, nouvelle comédie sur la diversité diffusée sur ABC, est un antépisode (prequel) avec le personnage de Rainbow « Bow » Johnson (Tracee Ellis Ross). On la voit à 12 ans grandir au sein d’une famille multiraciale dans une commune hippie au milieu des années 80. Ses parents sont expulsés et doivent s’établir dans une banlieue cossue, afin de permettre à Bow, à son frère et à sa sœur d’avoir accès à l’école publique. Or, la famille subira un choc culturel au contact du « vrai monde ». Et les Johnson devront apprendre à se faire accepter alors qu’ils ne rentrent pas dans le moule social.

ABC, 24 septembre

American Horror Story : 1984

La chaîne américaine FX a annoncé le retour cet automne de l’anthologie d’horreur de Ryan Murphy. Eh oui, encore lui ! Cette saison, la 9e de la série, aura pour thème les slasher movies sous le titre en français de 1984. Une allusion à l’époque et non à la dystopie de George Orwell. En 1984, donc, cinq bons amis travaillent comme moniteurs dans un camp de vacances en Californie. « Alors qu’ils entrent en fonction, ils se rendent très vite compte que quelque chose de bien plus effrayant que les histoires autour du feu de camp viendra les tourmenter », annonce-t-on dans la promotion. Emma Roberts, Sarah Paulson et Billie Lourd font à nouveau partie de la distribution. Le skieur américain Gus Kenworthy jouera le petit ami du personnage d’Emma Roberts.

FX, 18 septembre