Les artisans québécois se prononcent sur la qualité des décors et accessoires

Publié le 8 avr. 2019
PIERRE-MARC DURIVAGE LA PRESSE

Costumes

« Les costumes et les accessoires de Game Of Thrones ne sont pas simplement beaux, ils sont exceptionnels, et ça contribue assurément à rehausser la qualité de la série, soutient Charles Brousseau, président de Dracolite, entreprise spécialisée dans les accessoires et costumes médiévaux. On a beaucoup de plaisir à regarder la série, mais le plaisir est redoublé parce qu'on voit plein de détails de production autrement invisibles pour le profane. C'est de loin la meilleure série du genre qui a été faite jusqu'à maintenant, et ça représente un super beau tremplin pour nous. C'est excellent pour le milieu médiéval fantastique en général. » 

Depuis 2001, Dracolite vend et conçoit des accessoires et des costumes destinés aux amateurs de jeux de rôle grandeur nature. Un milieu qui a véritablement pris son élan, au Québec encore plus qu'ailleurs, avec la popularité croissante de sites comme Bicolline, qui accueille le plus grand événement médiéval fantastique immersif en Amérique du Nord. Dracolite vend maintenant en ligne jusqu'au Japon et en Australie, en plus d'envoyer des commandes hebdomadaires aux États-Unis.

120

Nombre de costumes principaux créés pour chaque saison de Game of Thrones, ce qui nécessite une équipe de 70 à 100 personnes

Accessoires et prothèses

« C'est sûr que Game of Thrones interpelle les professionnels en raison du souci du détail affiché, estime Véronique Gauthier-Trudel, présidente et directrice artistique des Ateliers Nemesis. Le travail à la main est vraiment impressionnant, les textures des costumes et des accessoires sont remarquables. Comme il y a beaucoup de gros plans, on est près des personnages. Je crois donc que les costumes et les accessoires sont des éléments importants de l'immersion. Comment peux-tu entrer dans un univers si tu n'y crois pas ? »

Au-delà des accessoires destinés aux amateurs de jeux de rôle grandeur nature, les Ateliers Nemesis, de Saint-Élie-de-Caxton, ont acquis une expertise dans la création de prothèses, de costumes et d'éléments de décor en latex. Ils collaborent notamment à la conception et à la confection de plusieurs accessoires et créatures que l'on peut voir dans le spectacle Le Phénix, de Bryan Perro, dont le troisième volet sera présenté à Shawinigan à partir du mois de juillet.

7000 $ 

Prix moyen des perruques utilisées dans Game of Thrones, chacune minutieusement constituée de véritables cheveux humains. De 20 à 30 perruques sont utilisées pendant le tournage.

Armes et armures

« Quand je regarde Game of Thrones, ça ne me choque absolument pas, même si je fais des armures historiques, affirme l'armurier Éric Dubé. Je ne cherche pas à y trouver des armures authentiques, car je m'attends à voir du fantastique. Alors même si ça n'a pas d'allure au niveau historique, ça fonctionne très bien, j'apprécie. De toute façon, très peu de productions cinématographiques peuvent se permettre de vraies armures faites sur mesure à la perfection ; on va davantage utiliser des mélanges de cuir parce que c'est flexible et qu'on peut lui donner différentes allures. » 

Éric Dubé est maître armurier depuis plus de 30 ans. Il a réalisé plus de 250 armures complètes en acier trempé. Ses plus belles pièces peuvent se vendre jusqu'à 35 000 $. Animé par un souci de reconstitution historique, l'armurier de Saint-Mathieu-du-Parc, en Mauricie, travaille beaucoup en collaboration avec des professionnels de joute équestre, un sport en plein essor qui amène ses adeptes dans des compétitions un peu partout dans le monde.

130

Lors de la dernière saison de Game of Thrones, 80 artistes maquilleurs et au-delà de 50 artisans ont contribué à créer prothèses, décors, armes, armures et accessoires. On a même reconstitué de véritables armes de siège médiévales.

La cinématographie

« Je suis un fan des livres de Game of Thrones et avoir pu créer quelque chose d'ancré dans cet univers est un privilège, estime l'artiste visuel et photographe montréalais Benjamin Von Wong. Je crois que les producteurs de la série ont fait un superbe travail. Ils ont redéfini comment on dépeint la réalité au petit écran, ils ont complètement transformé la façon dont sont dorénavant perçues les séries télé. » 

Les séries, films et livres cultes comme Game of Thrones entraînent bien souvent les passionnés à laisser libre cours à leur imagination en créant ce qu'on appelle des « fanfictions », sortes d'hommages aux oeuvres originales. Un film digne de mention a été tourné par des amateurs de la série écrite par George R. R. Martin : A Tale of Benjen Stark, co-réalisé en 2013 par Benjamin Von Wong et les productions Five Knights sur les terres de Bicolline avec une équipe entièrement québécoise, dont certains artisans cités dans cet article.

PHOTO FOURNIE PAR HBO

Sandor Clegane, mieux connu sous son surnom « The Hound », est l'un des rares personnages de Game of Thrones à porter une armure d'inspiration historique, selon l'armurier québécois Éric Dubé.