Source ID:7382debd1aa9332b880a24b80f09cd31; App Source:StoryBuilder

La chaîne jeunesse VRAK critiquée pour ses conseils érotiques

Une chaîne télévisée destinée aux ados est vivement critiquée, cet avant-midi,... (Photo tirée de compte Facebook de VRAK)

Agrandir

Photo tirée de compte Facebook de VRAK

Une chaîne télévisée destinée aux ados est vivement critiquée, cet avant-midi, pour avoir diffusé des astuces afin de réussir ses photos érotiques.

Elle promet maintenant de revoir sa « ligne éditoriale ».

Alors que les corps de police et les autorités mettent continuellement en garde les mineurs contre la création ou la diffusion de photos de leurs corps nus, VRAK explique sur son site et les réseaux sociaux comment « réussir ton sexfie sans ruiner ta réputation ».

« Après les sextos, on dit maintenant bonjour aux sexfies. Ces égoportraits pris à moitié nus sont devenus la nouvelle tendance en matière de jeu érotique. De quoi raviver la flamme dans ton couple ! », commence l'article non signé.

« Dévoile ton corps progressivement plutôt que d'envoyer une photo de toi entièrement dénudée. Dessous ou côté de la poitrine (sideboobs), tenue de plus en plus légère, jeux d'ombre et de lumière, vêtements semi-transparents... soit créative ! », continue le texte, écrit uniquement au féminin.

Vers midi, le texte avait disparu du site... (Capture d'écran tirée du site web de VRAK) - image 2.0

Agrandir

Vers midi, le texte avait disparu du site de VRAK. Une publication sur Facebook pour en faire la promotion avait aussi été supprimée.

Capture d'écran tirée du site web de VRAK

Ce texte a mis le feu aux poudres sur les réseaux sociaux.

« Cet article est inacceptable, surtout de la part de VRAK dont le public est très jeune ! », a dénoncé la porte-parole libérale en matière d'éducation, Marwah Rizqy. À l'heure où des campagnes de prévention et de sensibilisation à la cyberintimidation se déroulent dans nos écoles, ce billet est irresponsable. »

Le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, lui a répondu qu'il était « 100 % d'accord avec » elle. « Le meilleur truc pour réussir son "sexfie", c'est de ne pas en faire du tout », a-t-il ajouté.

Vers midi, le texte avait disparu du site de VRAK. Une publication sur Facebook pour en faire la promotion avait aussi été supprimée.

« VRAK vous écoute et est sensible à vos commentaires », a répondu la chaîne à des internautes qui la critiquait sur Twitter. « Bien que nous visons maintenant un public plus mature, les 18-34 ans, notre dernier article sur les sexfies a soulevé plusieurs questions. Nous avons décidé de le retirer promptement et nous reverrons notre ligne éditoriale. » En réponse au courriel de La Presse, Bell Média a simplement renvoyé cette explication déjà diffusée.

VRAK, une station de Bell Média, vise « les adolescents et les jeunes adultes québécois », explique pourtant l'entreprise sur son propre site internet.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer