Le traditionnel Show du Refuge a eu lieu le 22 novembre dernier, à la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, un mois avant la fête de Noël. Novembre, mois maussade qui annonce la noirceur et le froid, est sans doute une période difficile pour les jeunes de la rue.

Mis à jour le 11 déc. 2018
DANIÈLE L. GAUTHIER LA PRESSE CANADIENNE

Mais, comme chaque année depuis des décennies, Dan Bigras, qui se remet tout juste d'un cancer, est fidèle au poste et demeure présent auprès de ses protégés. Il n'a d'ailleurs jamais de difficulté à recruter des artistes prêts à offrir un spectacle destiné à renflouer les coffres du Refuge.

En plus de Lulu Hughes qui, elle aussi, est en rémission d'un cancer, on y retrouve Émile Proulx-Cloutier, Guylaine Tanguay, René Simard, Marie-Josée Lord, QW4RTZ et quelques autres. Il y en aura donc pour tous les goûts.

Rappelons que l'organisme a besoin de 1,5 million, annuellement, pour offrir hébergement, réinsertion et intégration des sans-abri de 17 à 24 ans. Depuis sa fondation, le Refuge des jeunes de Montréal en a accueilli près de 25 000. Le Show du Refuge, ce dimanche, 20 h, à Radio-Canada.

Tendre Koriass

Rappeur de profession, Koriass fait preuve d'un charisme exceptionnel qui se ressent quand il fait du rap, mais aussi quand il parle. Il a d'ailleurs débuté en se présentant sur le web et il a fait mouche: les jeunes l'ont suivi d'emblée.

Dans le documentaire Koriass, revenir de loin, Emmanuel Dubois, de son vrai nom, raconte sa venue au monde alors que sa maman n'a que 17 ans, issue d'une famille pauvre et abandonnée par son conjoint, le père d'Emmanuel. Il explique que rien n'aura été facile durant son enfance. Puis, devenu adulte, il craint toujours de décevoir et il glisse dans une dépression sévère. Il dira que c'est Geneviève, sa conjointe, qui l'aura sauvé parce qu'elle n'a pas hésité à le faire hospitaliser.

Aujourd'hui, Koriass adore son rôle de père de famille. Et, sensible au sort des jeunes, il aime travailler avec eux, pour eux. Il comprend leurs questionnements, leurs craintes, et les jeunes sentent bien ce courant d'empathie qui passe entre eux au point où les cégeps l'invitent à prononcer des conférences sur l'égalité des sexes et la culture du viol. À Unis TV, le jeudi 20 décembre, 22 h.

L'humain en observation

Le mercredi 19 décembre, 21 h, à Explora, Jean-René Dufort et Marie-Pier Élie ont convaincu 100 cobayes de se prêter à une série d'expériences dans Le gros laboratoire. Chaque semaine, on vérifiera le comportement, les opinions, les réactions des participants concernant toutes sortes de sujets. On se demandera par exemple : l'individu est-il porté à imiter un groupe ? Les vieux ont-ils une odeur ? Les femmes parlent-elles plus que les hommes ? Les athlètes sont-ils vraiment plus performants quand la foule les encourage ? Certaines réponses surprendront à coup sûr.

Ciné-cadeau

Comme chaque année, la période des fêtes à Télé-Québec fait place au cinéma. Pour cette première semaine, outre Astérix et Cléopâtre, ce dimanche, 18 h 30, La ballade des Dalton, le mardi 18 décembre, 15 h 30, et Tintin et le lac aux requins, le vendredi 21 décembre, 18 h 30, on présentera La guerre des tuques, ce dimanche, 20 h, Le show Truman, le lundi 17 décembre, 20 h 10, Bienvenue chez les Ch'tis, le mardi 18 décembre, 20 h, Forrest Gump, le mercredi 19 décembre, 20 h, et Mon fantôme d'amour, le jeudi 20 décembre, 20 h 20.

Voisin d'une petite fille, un vieil aviateur lui raconte comment il a fait la connaissance du Petit Prince, devenu un nouvel ami venu d'une autre planète. Il l'avait rencontré dans le désert, lors d'une panne de moteur. Fascinée par son histoire, la petite fille est suspendue à ses lèvres et veut en savoir davantage sur l'étrange petit garçon. Mais voilà que l'aviateur tombe malade et ne peut poursuivre son récit. Alors, la fillette décide de partir à la recherche du Petit Prince. Un film d'animation de Mark Osborne, à TVA, ce dimanche, 16 h.

À RADIO-CANADA: Pendant que son père, Guy A. Lepage, prend une pause de Tout le monde en parle pour la période des Fêtes, Bébéatrice prend la relève pour les quatre prochaines semaines, les dimanches, 19 h 30. Sous la forme d'un dessin animé, la fille de l'animateur aligne des réparties plutôt colorées à propos des différents faits et sujets qui surviennent au sein de la famille. Dernière semaine de District 31 avant les fêtes. La saison prend fin le jeudi 20 décembre, 19 h, sur un article de Jean Brière (Jeff Boudreault) ayant un lien avec le dossier sur la mort de Christian Phaneuf. On retrouve le commandant Daniel Chiasson (Gildor Roy) et son équipe dès le lundi 7 janvier 2019. En rediffusion, une spéciale de deux heures des Enfants de la télé refait la carrière de Louise Marleau, Guillaume Lemay-Thivierge et Sophie Nélisse, qui ont grandi sous l'oeil de la caméra, le mercredi 19 décembre, 20 h. Les membres des 7 Doigts, inspirés par leurs ancêtres, ont reconstitué leur histoire personnelle dans Réversible, une oeuvre alliant musique, danse, théâtre et arts circassiens, le vendredi 21 décembre, 19 h.

À TVA: Ce dimanche, 19 h 30, Marianne St-Gelais, Alex Tagliani, Ludivine Reding et Alexandre Despatie sont parmi les invités qui ont vécu L'expérience Messmer. Une occasion de voir ou revoir Titanic, mettant en vedette Leonardo DiCaprio et Kate Winslet, ce samedi, 18 h 30, et, Belle et Sébastien, avec Félix Bossuet et Tcheky Kario, le vendredi 21 décembre, 18 h 59.

À TV5: Sans avoir suivi de cours d'art dramatique ou appris à chanter, Barbra Streisand a rapidement séduit réalisateurs et producteurs de spectacles. Elle a décroché des contrats mirobolants et ses talents en ont fait une star interplanétaire. Barbra Streisand: naissance d'une diva 1942-1984, ce samedi, 22 h. Lundi 17 décembre, soirée consacrée à de célèbres disparus. D'abord à 20 h, Sur les traces de... Jules César trace le portrait de ce stratège militaire, à la fois homme politique et écrivain. Puis, ce personnage qui aura vécu avant Jésus-Christ cède ensuite la place à Cléopâtre (Sur les traces de... Cléopâtre, 21 h 15), cette fascinante reine qui n'aura pas hésité à se faire séductrice, envoûtante et manipulatrice pour imposer ses volontés. Curieusement, on ignore comment elle est morte et où elle fut enterrée.