Fini les folies d'été! La rentrée télé démarre ce soir et elle s'annonce costaude, variée et intrigante. J'ai passé 10 nouveautés au détecteur de potentiel de succès et en voici les résultats (quasi) scientifiques. Certaines émissions me font peur (attention, danger d'échec), plusieurs m'emballent (la hâte!) et d'autres m'indiffèrent (adios, ciao, zap!). Bon marathon de télé et on franchit la ligne d'arrivée ensemble à Noël, d'accord?

Mis à jour le 10 sept. 2018
Hugo Dumas LA PRESSE

Révolution

(J'ai hâte)

Je le confesse. La méga-compétition de danse propulsée par TVA m'intéressait autant que de me faire tripoter un ongle incarné. D'autant plus que cette émission a connu un accouchement difficile. Maripier Morin devait l'animer, mais elle a finalement accepté un autre contrat. Bref, un gros bof dans mon carnet. Mais quand l'efficace bande-annonce a été dévoilée, boum, mes préjugés ont été pulvérisés. C'est magnifique. Peut-être que Révolution bouleversera les émissions de ce type, qui sait. Pas convaincu du rôle d'égérie confié à Sarah-Jeanne Labrosse, par contre. Chose certaine, les juges ont l'air pas mal plus expressifs et dynamiques qu'à La voix.

Début: le dimanche 23 septembre à 19 h 30, TVA

Cette année-là

(J'ai peur)

J'adore Marc Labrèche et ses collaborateurs Émilie Perreault, Simon Boulerice et Fred Savard. Mais, entre vous et moi, qui se plantera devant son téléviseur les samedis à 20 h pour jaser de culture et, plus précisément, d'une année en particulier? C'est risqué pour Télé-Québec que de visser son plus gros canon automnal dans une case horaire historiquement peu fréquentée. Les premières images m'ont tout de même rassuré. Et l'énergie semble bien circuler sur ce grand plateau bleuté.

Début: le samedi 15 septembre à 20 h, Télé-Québec

Tout le monde aime

(Je zappe)

J'ai l'impression que cette émission de variétés, chauffée par Sonia Benezra, ne tombe pas du tout dans mes cordes. Il existe déjà En direct de l'univers et Ici on chante à Radio-Canada qui s'acquittent très bien de la tâche musicalo-émotive. On dirait que TVA est à la remorque de ses compétiteurs en tentant de surfer sur le succès de France Beaudoin à l'autre poste. La liste des premiers invités de Tout le monde aime est convenue: Mario Pelchat, Lara Fabian, Michel Louvain, Ariane Moffatt, Roch Voisine et Éric Lapointe. C'est bien de vouloir créer de l'intimité et de faire «vibrer le coeur des Québécois». Il ne faut juste pas trop abuser du sirop, merci.

Début: le dimanche 23 septembre à 21 h, TVA

Demain des hommes

(J'ai hâte)

C'est facile de s'enthousiasmer pour cette télésérie signée Guillaume Vigneault (scénario) et Yves-Christian Fournier (caméra): j'ai vu presque tous les épisodes, qui ont été déposés dans l'Extra de Tou.TV à la fin avril. C'est très, très bon. Oui, on y parle de hockey junior, mais aussi de pauvreté et de lutte des classes sociales. La distribution mélange habilement des acteurs établis (Normand D'Amour, Émile Proulx-Cloutier) et des vedettes montantes comme Antoine Pilon, Pier-Gabriel Lajoie, Juliette Gosselin, Alexandre Bourgeois et Marianne Fortier. L'échappée de TVA, qui compte son million de fidèles, ne devrait toutefois pas souffrir de l'arrivée des hockeyeurs de Montferrand.

Début: lundi à 20 h, Radio-Canada

Photo tirée de Facebook

Tout le monde aime sera animé par Sonia Benezra

XOXO

(J'ai peur)

TVA en beurre épais avec cette production censée marquer la «nouvelle ère de la téléréalité». Eh! oh! On se calme ici. Et on prend une bonne rasade de Beach Day, Every Day aux agrumes. D'abord, personne ne comprend le concept de XOXO, qui a clairement été commandé pour répondre à Occupation double chez V. Ensuite, cette nouveauté dégage un fort parfum d'improvisation (et d'Acqua Di Gio). La production veut tellement attirer les jeunes en multipliant les annonces sur Instagram qu'elle oublie que le public de XOXO loge à TVA et que ce public n'est pas nécessairement abonné aux 63 comptes des candidates.

Début: le mercredi 19 septembre à 19 h 30, TVA

Le jeu

(J'ai hâte)

Fugueuse a été le succès surprise de notre hiver télévisuel. Le jeu pourrait-il nous ébranler autant cet automne? Sur papier, ce thriller informatique réunit des éléments intéressants. On y suit une conceptrice de jeux vidéo (Laurence Leboeuf) qui se positionne dans la ligne de mire des trolls des réseaux sociaux. Mauvaise idée. Sa vie se transforme alors en véritable enfer. Bien sûr, les ficelles paraissent grosses comme des cordes à bateau. Mais Fugueuse ne nageait pas non plus dans la subtilité. Le combat sera très intense avec l'excellente série Ruptures de Radio-Canada.

Début: lundi à 21 h, TVA

Photo tirée de Facebook

XOXO

Discussions avec mes parents

(Je zappe)

François Morency nous a concocté une sympathique comédie dérivée du bouquin éponyme qu'il a publié au printemps 2017. Je m'attendais à plus de punch et plus de mordant dans la version télé. C'est parfois long et répétitif. L'humour demeure bon enfant, très propret. Il se fait des trucs autrement plus rigolos et actuels comme Lâcher prise ou Les Simone. Honnêtement, les lundis à 19 h 30, je vais plutôt regarder Boomerang à TVA avec sa distribution cinq étoiles composée de Catherine-Anne Toupin, Marc Messier, Antoine Bertrand, Marie-Thérèse Fortin et Magalie Lépine-Blondeau.

Début: lundi à 19 h 30, Radio-Canada

Clash

(J'ai peur)

Je ne doute pas de la qualité de la quotidienne Clash, écrite par Martine D'Anjou et produite par la boîte Aetios (District 31). J'ai peur que le public manque de temps pour suivre cette nouvelle série. S'attacher à une quotidienne exige de la discipline et un engagement constant. Plus on accumule du retard, moins on a de chances de le rattraper. Clash racontera le quotidien de jeunes adultes de 19 à 25 ans qui se croisent dans un centre de réhabilitation. Chantal Fontaine, Ludivine Reding, Lucie Laurier, Rose-Marie Perreault et Alex Godbout font partie de l'imposante distribution.

Début: le samedi 15 septembre à 19 h 30, Super Écran

Photo fournie par Radio-Canada

Discussions avec mes parents

180 jours

(J'ai hâte)

Si vous avez adopté De garde 24/7 comme moi, vous devriez être séduits par cette docusérie qui a été tournée entre les quatre murs de la polyvalente Gérard-Filion de Longueuil. Les épisodes s'échelonneront de la rentrée des classes jusqu'au bal des finissants. On y suivra le quotidien d'élèves et de membres du personnel dans les bonnes comme les mauvaises journées. On nous promet une série réaliste sur le quotidien dans une grande école secondaire publique.

Début: le jeudi 20 septembre à 20 h, Télé-Québec

Le nouveau V

(J'ai peur)

V changera. Vous avez sans doute aperçu les immenses photos en noir et blanc des têtes d'affiche de la chaîne sur les réseaux sociaux. V adoptera cet automne un visage plus familial et moins trash qu'auparavant. On souhaite ici ramener au bercail des annonceurs qui ont eu peur, on les comprend, du déraillement de train qu'a été Célibataires et nus. Sur le menu amélioré, nous verrons des émissions de cuisine (Je suis chef), des émissions d'entrepreneuriat (Moment décisif) et Bootcamp: le parcours extrême. V risque-t-il de perdre son côté irrévérencieux en adoptant une personnalité plus lisse? On regarde V pour son audace. Pas pour y visionner ce que ses rivaux offrent déjà. 

Début: le 12 septembre en soirée

Photo fournie par Télé-Québec

180 jours