Faisant face à une pétition de plus de 200 000 signatures réclamant l'annulation de la série Insatiable, Netflix a défendu lundi sa production, accusée d'être «grossophobe».

LA PRESSE