Source ID:400224; App Source:cedromItem

Les pêcheurs : partie de pêche avec Martin Petit

Pierre Verville, François Bellefeuille et François Massicotte font... (Photo: Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Pierre Verville, François Bellefeuille et François Massicotte font partie des invités que Martin Petit a accueilli dans un chalet à Bolton pour Les pêcheurs.

Photo: Marco Campanozzi, La Presse

En 1996, Martin Petit présentait pour la toute première fois, aux côtés de Maxim Martin et de Michel Courtemanche, son sketch des pêcheurs dans un gala Juste pour rire. Dix-sept ans plus tard, l'humoriste s'en inspire pour écrire Les pêcheurs, la nouvelle comédie de l'automne de Radio-Canada.

Chaque semaine, dans son chalet au bord de l'eau, Martin Petit recevra des humoristes pour leur faire vivre toutes sortes de situations, le temps d'une partie de pêche. Une comédie en 13 épisodes d'une demi-heure librement inspirée du désormais traditionnel sketch présenté lors des galas Juste pour rire avec chaque année deux nouveaux humoristes.

«La première fois, c'était avec Maxim et Michel Courtemanche, dont c'était le dernier sketch sur scène. On voulait justifier l'utilisation d'un dialogue comme: «Tu mangerais-tu ta marde pour un million?» Alors on s'est mis à chercher un contexte dans lequel cet humour-là serait présentable, et il y a juste à la pêche que tu révèles cette intimité. C'est devenu ensuite propice à d'autres révélations», explique Martin Petit.

«Ma blonde m'a suggéré l'idée de développer le sketch en série. Je trouvais ça intéressant, mais je savais que ça ne pouvait l'être de cette manière-là, statique, les gars dans la chaloupe qui balancent des idées. Ça a mis deux, trois ans à trouver sa forme et à évoluer», ajoute-t-il.

Alors qu'il est en train de scénariser Starbuck, Martin Petit se met à écrire Les pêcheurs, en prenant grand soin de s'ajuster aux tons respectifs de ses collègues humoristes, créant des dialogues sur mesure pour eux.

Ainsi, on retrouvera, dans la première saison des Pêcheurs François Morency, Michel Courtemanche, Cathy Gauthier, Yves P. Pelletier, Jean-Michel Anctil, Marie-Lise Pilote, Guy A. Lepage, André Sauvé, Jean-François Mercier et Alex Perron.

«On aborde chaque semaine de grands thèmes de façon loufoque: il y a un épisode où on parle de violence conjugale, un autre du vide existentiel face à un lac, des bromances, etc. [...] Il y a un défi à écrire du sur-mesure: écrire pour Mike Ward, ce n'est pas la même chose que pour André Sauvé. C'est énervant quand je leur soumets le texte de savoir s'ils vont se reconnaître. Ils ont toujours la liberté de l'adapter, mais à ce jour, tout va bien», explique Martin Petit, qui écrit les textes des Pêcheurs avec Dominic Sillon et Éric Bouliane.

Les pêcheurs en action

La comédie Les pêcheurs est ainsi tournée à Bolton, à dix minutes du vrai chalet de Martin Petit. Après un long repérage, l'équipe de production a finalement trouvé le parfait petit chalet bucolique où s'installer pendant 11 semaines. Chaque épisode nécessite en effet trois jours de tournage.

Alors que La Presse arrive sur les lieux du tournage, Pierre Verville est allongé sur une civière, entouré de François Massicotte, Martin Petit et François Bellefeuille qui tente hystériquement d'appeler des secours.

«Retrouver 26 humoristes dans des premiers rôles est assez rare, alors c'est un peu une révélation pour tout le monde. Ils ont une qualité de jeu rarement exploitée et je crois que cette série me l'a fait réaliser», s'exclame en riant Martin Petit, qui planche également sur l'adaptation au cinéma de la bédé québécoise Les nombrils.

Selon André Béraud, directeur de la fiction et des longs métrages à la télévision de Radio-Canada la seconde saison des Pêcheurs serait déjà en écriture.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer