À TVA, les lundis 1er, 8 et 15 août, 23h, Louise Deschâtelets anime Le Confident, une heure d'entrevue avec des individus qui connaissent une grande notoriété. L'animatrice, discrète, attentive, réceptive, crée un climat qui conforte son invité et l'incite à se raconter sans faux-fuyant, en toute candeur.

Publié le 26 juill. 2011
Danièle L. Gauthier LA PRESSE CANADIENNE

Sans encore connaître l'ordre de diffusion, Réjean Tremblay, Alain Lefèvre et Kim Thuy occuperont le siège du Confident. Le «journaliste électrique», natif de St-David-de-Falardeau, au Lac-Saint-Jean, évoque sans ambages ses multiples vies, sa psychanalyse et sa perception de lui-même. Alain Lefèvre, pour sa part, tenait à jouer franc-jeu et dévoile quelques réalités insoupçonnées auxquelles il est ou a été confronté dont l'angoisse qui le laisse sans repos. Enfin, Kim Thuy, auteure de Ru, vient de remporter un vif succès. Elle parle de son étonnement face à cet exploit alors que selon son appréciation, elle maîtrise encore imparfaitement le français.

Ces trois personnalités au vécu volumineux, au talent incontestable, ont connu, au cours de leur vie, des passages à vide, des moments difficiles, des périodes de doute et voilà une rare occasion de prendre le temps de vraiment faire connaissance.

Le 9 août 1969

Charles Manson n'est pas mort. Aujourd'hui âgé de 77 ans, il vit, depuis une quarantaine d'années, derrière les barreaux d'une prison californienne car, en 1972, sa peine de mort fut commuée en prison à vie. Ce «gourou» a conduit ses adeptes, nommés «la famille», à une tuerie d'une sauvagerie indescriptible.

L'une de ces victimes était la comédienne Sharon Tate, épouse de Roman Polanski, alors enceinte de huit mois. Elle et quatre autres personnes, chez elle à ce moment-là, ont connu le même sort. Au Canal D, le mardi 2 août, minuit, on reconstitue les événements qui nous introduisent dans cette «famille» où sexe, drogue et musique formaient le credo de leur vie communautaire serinée par les «enseignements» de Manson qui profitait de son emprise sur ses «fidèles». Son but visait à opposer Blancs et Noirs dont il deviendrait ensuite le leader. À ce jour, on lui a refusé, à 11 reprises, sa libération conditionnelle. En 2012, il pourra la demander une 12e fois.

Linda Kasabian a pu raconter les détails de cette triste affaire parce que c'est elle qui faisait le guet pendant le carnage. On lui a évité la prison en échange de toutes ces informations mais depuis plus de 40 ans, elle vit cachée.

Y a-t-il une vie après la mort?

Stéphane Allix est journaliste d'enquête, c'est dire qu'il aime aller au fond des choses. Le mardi 2 août, 20h, à TV5, il nous entraîne dans Enquêtes extraordinaires / Les signes de l'au-delà pour tenter de pénétrer le mystère de la mort. Il rencontre des médiums, une chercheuse, médecins et personnel médical, moines tibétains et force est d'admettre que la plupart des mourants, dans différents pays, toutes religions confondues, voient les personnes décédées venues les accueillir au moment du grand départ.

L'hiver, à Valcourt, dans les années 1940, les habitants étaient prisonniers de leur maison. Puis un jour, Joseph-Armand Bombardier a voulu déjouer la neige et pouvoir se déplacer durant tous ces longs mois. Il a inventé l'autoneige. À RDI, le mardi 2 août, 20h, Bombardier: sur les sentiers de ma famille, réalisé par Nathalie Bissonnette, petite-fille du fondateur, donne la parole aux membres de la famille qui racontent la montée fulgurante de l'entreprise. Leur expertise les a menés à s'impliquer dans d'autres domaines tels que le ferroviaire et l'aéronautique.

Deux soirées en compagnie de légendes de la musique à ARTV: d'abord, ce dimanche, 20h, All Together Now, documentaire sur la création du spectacle Love qui réunit artistes et producteurs sous le chapiteau du Cirque du Soleil, suivi, à 21h30, des Beatles à l'assaut du Kremlin où l'on suit fans et héritiers du célèbre quatuor «Back in the USSR».

Puis, le lundi 1er août, 22h, on se transporte au Royal Opera House pour y entendre Elton John, accompagné des étudiants du Royal Academy of Music.

À RADIO-CANADA: ce week-end, samedi et dimanche, 14h, on suit l'évolution de nos athlètes en natation dans le cadre des 14es Championnats du monde aquatiques de la FINA à Shanghai, commentée par René Pothier, Jean-Marie de Koninck et Annie Pelletier. Qu'est-ce qui porte un enfant de trois ans à la violence? À Zone Doc / L'enfance sous contrôle, les spécialistes affirment qu'on ne devient pas violent en un jour, ce comportement évolue au fil des années et dénote un état de souffrance qui mérite la plus grande attention, le vendredi 5 août, 21h.

À TVA: le festival Juste pour rire prend fin ce dimanche. À 19h, au tour de Mélanie Maynard de présenter son gala en compagnie de ses choix-étoiles à JPR en direct. Précédemment, à 18h30, comme le veut la tradition, les jumeaux, sous le thème de l'union indéfectible, défileront au son de la musique «live».

À TÉLÉ-QUÉBEC: à Belle et Bum, ce samedi, 21h, on rassemble des artistes qui n'ont en commun que l'amour de la musique, ce sont Jorane, Patrick Norman, Basia Bulat, Cali et Jean Lapointe au piano à gogo, pour une soirée éclectique. À Légitime Dépense, on nous informe sur la marche à suivre lorsqu'on achète une maison sans agent immobilier, le lundi 1er août, 19h.

À TV5: ce samedi, 12h30, il est question du «syndrome savant», cette capacité hors du commun que possèdent des personnes prodiges en dessin, en musique ou en calcul. On en vient à se demander si, règle générale, nous ne pourrions pas stimuler notre cerveau et développer ces ultra-capacités. Puis, à 13h30, à travers le cas de Brooke Greenberg, une jeune fille de 17 ans dans un corps d'enfant de neuf mois, on essaie de voir si, dans son malheur, elle ne détiendrait pas le secret de la longévité et pourquoi pas de l'immortalité. Ces deux émissions troublantes nous amènent «A deux pas du futur».

AU CANAL VIE: le lundi 1er août, 15h et en rediffusion le vendredi 5 août, 19h, on suit, en rafale, les six épisodes vécues par Jean et Valérie Airoldi lorsqu'ils ont pris possession de leur nouvelle maison.