Le tournage de la nouvelle série de Lance et Compte est en cours depuis le 13 mars et accueillera deux recrues: Bianca Gervais et Mélissa Désormeaux-Poulin. Cette dernière y interprétera la mère d'un garçon de 7 ans qui vit en famille d'accueil chez Marc (Marc Messier) et Suzie (Marina Orsini), alors que Bianca Gervais interprétera Ilsa Trépanier, une journaliste internet qui donnera des maux de tête et fera pousser quelques «Géritol» bien sentis à Lulu (Denis Bouchard).

Mis à jour le 22 mars 2011
André Duchesne LA PRESSE

«Je représente la relève de Linda Hébert, dit fièrement Bianca Gervais en entrevue à La Presse. Je suis très geek, très hipster. Je travaille dans un journal internet qui s'appelle La Mitraille et je suis la rivale de Lulu. Je vais jusqu'à pirater son ordinateur pour lui voler des nouvelles.»

Comme elle travaille pour un média en ligne, Ilsa enchaîne les primeurs. Elle prend des photos dans le vestiaire avec son téléphone cellulaire et les publie illico! Son rêve ultime? Entrer au journal Le Matin où travaille Lulu.

Lorsqu'on lui fait remarquer que son parcours croise de nouveau celui de Carl Marotte (Pierre Lambert, coach du National), le policier Pierre Bourassa dans la télésérie Penthouse 5-0, Bianca Gervais éclate de rire. On comprend tout de suite que le tandem sera à des années-lumière des amants qu'il joue dans Penthouse 5-0. «Je vais pas mal plus le déranger qu'autre chose», dit la comédienne qui sera de tous les épisodes.

Même chose pour la relation qu'entretiendra Ilsa avec le directeur général de l'équipe, Marc Gagnon (Marc Messier). «Gagnon, je le brasse, je suis le genre de journaliste qui va le relancer jusque dans son bureau», dit Bianca Gervais. C'est le parallèle qu'elle fait entre son rôle et celui de Linda Hébert (Sylvie Bourque) apparue dans la série d'origine à l'automne 1986. Née en 1985, la comédienne a d'ailleurs loué les épisodes de la première série pour se familiariser avec les personnages.



La déchirure

Comme on le sait, le thème de la prochaine saison est «La déchirure». «Une déchirure qui se manifestera à tous les niveaux: dans les amours, dans les amitiés et au sein de l'équipe», indique la productrice Caroline Héroux.

Un bon exemple survient au sein du couple de Marc et Suzie, qui a pris sous son aile un garçon de 7 ans. Tout va bien jusqu'au jour où Marie-Jo (Mélissa Désormeaux-Poulin), la mère biologique du bambin, débarque dans leur vie dans l'espoir de reprendre son enfant.

Le tournage est d'une durée de 55 jours. Comme dans toutes les séries antérieures, une journée de tournage de toutes les scènes sur la glace est prévue au Colisée de Québec. Ce staging day doit avoir lieu dimanche. La production attend la venue de 10 000 figurants. Pour ceux que ça intéresse, il est possible d'obtenir des billets gratuits dans les Tim Hortons de la région de Québec ou en se présentant au Colisée, le matin du tournage.

La réalisation de la télésérie a de nouveau été confiée à Frédéric D'Amours, qui a tourné le film sorti le 26 novembre dernier. On s'attend à ce que la nouvelle télésérie soit diffusée en janvier 2012 à TVA.

Photo: Reuters

Mélissa Desormeaux-Poulin, l'une des vedettes d'Incendies, à un goûter donné en l'honneur des finalistes canadiens aux Oscars, à Los Angeles.