Source ID:; App Source:

Les chouchous des téléspectateurs au Gala Artis

Mario Tessier et José Gaudet, qui forment le... (Photo: François Roy, La Presse)

Agrandir

Mario Tessier et José Gaudet, qui forment le duo des Grandes Gueules, animeront le Gala Artis le dimanche 26 avril.

Photo: François Roy, La Presse

Danièle L. Gauthier
La Presse Canadienne
Montréal

Le Gala Artis, sans doute le plus révélateur pour les artistes puisqu'il résulte d'un vote public, débute par l'inévitable Tapis rouge Gala Artis 2009, ce dimanche, 19 h 30 à TVA. Herby Moreau et Pénélope McQuade accueilleront les artistes dès leur arrivée au Monument-National.

À 20 h, José Gaudet et Mario Tessier, Les Grandes Gueules, animent la 24e édition du gala qui, l'an dernier, fut suivi par plus d'un million et demi de téléspectateurs.

Cette année, on remettra 15 trophées, soit un de plus que l'an dernier puisqu'on a divisé la catégorie Animateur/animatrice d'émissions de variétés, magazines culturels et talk-show en deux: variétés et divertissements d'une part, puis, magazines culturels et talk-show.

Au titre de Personnalité masculine, on retrouve Denis Bouchard, Pierre Bruneau, Patrick Huard, Charles Lafortune, Guy A. Lepage et Éric Salvail. Côté féminin: Véronique Cloutier, Céline Galipeau, Julie Snyder, Sophie Thibault et Guylaine Tremblay.

Mais c'est le lundi 27 avril, à 19 h, qu'on saura tout de ce qui n'a pas été vu à la télé puisque les hôtes du Tapis rouge auront suivi l'événement dans les coulisses, là où défilent les artistes à leur sortie de scène, ainsi qu'à la fête qui suit le gala.

Décider qui vivra

Le Dr James Orbinsky se trouvait en Somalie, ravagée par la famine, puis au Rwanda, lors du génocide de 1994, à titre de médecin humanitaire. À RDI, le mardi 28 avril, 20h, il retourne dans ces vallées de larmes où le pire était son lot quotidien.

C'est avec beaucoup d'émotion qu'il entreprend ce pèlerinage où, il ne l'oubliera jamais, il devait rapidement procéder au «triage», désignant, en quelques secondes, ceux qu'on allait soigner et ceux pour qui on ne pouvait rien. Comme ce doit être déchirant de ne pouvoir soulager toute une population affamée, souffrante, parce que les secours tardent ou sont carrément inexistants. La force, le courage, le dévouement du dr Orbinsky, un homme de nature calme, à la stature svelte, ne s'est jamais relâché. Aujourd'hui encore, il continue d'oeuvrer pour les plus démunis.

Père de jeunes enfants, il enseigne la médecine à l'Université de Toronto et s'occupe de Dignitas International, organisme mis sur pied pour venir en aide aux victimes du VIH et du sida. Soulignons que le Dr Orbinsky était président de Médecins sans frontières, en 1999, lorsqu'on leur attribua le Prix Nobel de la paix.

Quand la vie bascule

Alors qu'il faut plusieurs années pour obtenir une formation, atteindre un style de vie, devenir qui nous sommes, il suffit parfois de quelques secondes pour que tout bascule. C'est arrivé à Katarina Peters lorsque Boris Baberkoff, l'homme de sa vie, fut terrassé par un accident vasculaire cérébral (AVC) et qu'il a dû tout réapprendre. Katarina a fait un film des cinq années qui ont suivi le drame exposant les conséquences pour la personne atteinte mais aussi pour l'entourage. DocsPlus/Un coup au coeur, ce dimanche, 22 h 40, à Télé-Québec.

À Radio-Canada, Des kiwis et des hommes rejoint ses quartiers, au Marché Jean-Talon, du lundi au vendredi, 9 h et 16 h. Francis Reddy et Boucar Diouf seront entourés de multiples chroniqueurs dont Pascale Montpetit, Jean-Claude Vigor, Jean-Michel Dufaux et quelques autres. À partir d'un thème, l'émission traitera également de gastronomie issue des multiples communautés culturelles et accueillera des chefs réputés tels que Jérôme Ferrer, Marc de Canck, Philippe et Ethné de Vienne.

Luc Langevin, 26 ans, est bachelier en génie physique, titulaire d'une maîtrise en optique et doctorant en physique. Fort de toutes ces connaissances scientifiques, il s'amuse à titiller les gens par des tours de magie qui surprennent et émerveillent. Durant treize semaines, il nous en fera subir de toutes sortes, Comme par magie, le vendredi 1er mai, 22 h, à ARTV, alors qu'on le verra, entre autres, faire flotter un billet de banque.

À RADIO-CANADA: à Tous pour un, le mercredi 29 avril, 21 h, il sera question du corps humain. Le vendredi 1er mai, 20 h, à Zone Doc, on assiste à l'érection de la nouvelle salle d'opéra de Toronto, qui a nécessité la collaboration de divers experts. D'une capacité de 2000 sièges, on a fait en sorte que ce lieu soit l'un des plus prestigieux au monde. À preuve, on a pu y présenter l'impressionnante Tétralogie de Wagner, oeuvre monumentale qui n'aurait pu être possible ailleurs au Canada.

À TÉLÉ-QUÉBEC: présentée par Stéphan Bureau, Ariane Moffatt donnera lecture de la Dictée des Amériques, ce samedi, 19 h, qu'elle aura composée pour déterminer qui sera proclamé gagnant(e) de ce 16e concours. Réunissant l'Afrique, l'Amérique latine, l'Asie, l'Europe et les États-Unis, on évalue à 60 000 le nombre de participants au Québec seulement.

À TV5: la 23e Nuit des Molières, animée par Frédéric Mitterrand et présidée par Bernard Giraudeau, a lieu ce dimanche, 15 h 30. On remettra pas moins de 18 trophées aux artistes du théâtre, en direct depuis le Théâtre de Paris. À Vie privée, vie publique, Mireille Dumas reçoit des gens connus dont l'histoire est bouleversante comme par exemple, celle de l'acteur, chanteur et auteur Richard Bohringer (L'animal, Le dernier métro, Les uns les autres), qui dévoile des aspects moins glorieux de sa vie, le lundi 27 avril, 20 h.

À RDI: si Le Grand Krach a eu lieu en 1929, c'est à cause d'un boom économique qui facilitait l'accès au crédit à bon marché entraînant des spéculations imprudentes et la hausse des prix jusqu'à l'éclatement. Le lundi 26 avril, 20 h, certains se souviennent du désastre financier qu'on ne croyait pas possible. Le mercredi 29 avril, 20 h, on suit trois Coréens qui tentent de fuir la Corée du Nord où 23 millions d'individus sont gardés captifs, à la merci d'une dictature impitoyable. Ceux qui tentent de fuir, risquent la peine de mort.

À ARTV: escortés par Louis Lortie, nous partageons les coups de coeur du pianiste montréalais pour Venise, à travers ce voyage musical. En plus de nous communiquer ses impressions, il rend hommage aux compositeurs qui, eux aussi, ont subi l'influence poétique de la Cité des Doges tels que Fauré, Chopin, Lizst, Debussy, Mort à Venise: voyage musical avec Louis Lortie, ce samedi, 21 h.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer