Le réseau anglais de Radio-Canada réduira sa couverture des sports et des nouvelles ainsi que le nombre d'épisodes de certaines émissions de grande écoute à la télévision, a annoncé jeudi le vice-président exécutif aux services anglais, Richard Stursberg.

Cassandra Szklarski LA PRESSE CANADIENNE

La CBC réduira ou éliminera la couverture de certains événements sportifs internationaux comme le patinage artistique et le ski alpin. Les émissions Little Mosque on the Prairie, The Border et Being Erica compteront également moins d'épisodes.

De plus, 80 postes seront éliminés au service des nouvelles de la CBC. Certains bureaux au pays, dont celui de Québec, devront travailler avec des équipes réduites. Les émissions d'affaires publiques The Fifth Estate et Marketplace devront également se passer de plusieurs employés.

M. Stursberg a soutenu que ces compressions permettront à la société d'État d'économiser environ 85 millions $. Il a précisé que les dirigeants avaient tenté de protéger au mieux les programmes et les services offerts aux Canadiens, et qu'ils avaient essayé d'épargner le personnel.

Le PDG de Radio-Canada, Hubert T. Lacroix, a cependant affirmé jeudi que si le réseau ne parvenait pas à amasser les 125 millions $ nécessaires pour compenser les récentes pertes, d'autres mises à pied pourraient être annoncées.

Les 800 mises à pied annoncées mercredi affecteront environ 8 pour cent du personnel de Radio-Canada/CBC: 393 employés du réseau anglais et 336 du réseau français perdront leur emploi, en plus de 70 personnes oeuvrant dans les services, comme les ressources humaines.