Source ID:; App Source:

Casse-tête pour les émissions de fin d'année

Gérard D. Laflaque... (Photo: Productions Vox Populi)

Agrandir

Gérard D. Laflaque

Photo: Productions Vox Populi

Les chambardements politiques des dernières semaines donnent des maux de tête aux responsables des émissions spéciales de fin d'année, présentées le 31 décembre.

«C'est l'enfer. Avec le départ de Mario Dumont, il faut encore changer des choses», raconte Serge Chapleau, concepteur et producteur au contenu de Et Dieu créa... Laflaque.

Son ultime heure de tombée: midi aujourd'hui. Après, il sera trop tard pour les changements. La trame de l'émission est déjà écrite depuis quelque temps - Gérard voyage dans le Sud avec Jacques Demers dans un avion bondé de politiciens. Il s'écrase. Perdus dans l'île, ils doivent à la fois s'entraider et se méfier de chacun. Sans compter une mystérieuse bête qui rode...

«C'aurait pu être pire, ajoute Serge Chapleau. Indépendamment de nos convictions politiques, on est très contents que Charest et Harper aient gagné. Cela nous évite beaucoup de travail à refaire.»

Louis Morissette, coauteur du prochain Bye Bye, a dû jeter aux poubelles un sketch qu'il adorait. «C'est un résumé très drôle de la dernière campagne fédérale. Mais avec le récent roman-savon à Ottawa, il a fallu réajuster le tir. Si on n'en parlait pas, on aurait eu l'impression de passer à côté de l'histoire. Mais bon, c'est un peu normal. Les émissions de fin d'année sont toujours confrontées à ce genre de problème. Et on a la chance de pouvoir se rabattre sur les sketchs en direct», dit-il.

Animé par Véronique Cloutier, le prochain Bye Bye est en effet composé de sketchs préenregistrés et de sketchs présentés en direct du studio 42.

Infoman n'a pas trop été éprouvé par les chambardements politiques, explique son producteur Richard Gohier. «Nous avons amorcé le travail plus tard que les autres émissions, soit vers la fin novembre. Nous venions seulement de commencer à organiser nos interviews et nos tournages, alors cela ne nous cause pas vraiment de problèmes.»

Tout le monde en parle propose aussi une émission spéciale le 31 décembre à 19h. Elle sera enregistrée le 19 décembre. Les invités - autant des politiciens que des artistes et d'autres personnalités - seront confirmés dans les prochains jours. Ils devraient être plus nombreux qu'à l'habitude.

«Il pourrait y avoir des interviews en bloc, avec plusieurs invités en même temps», indique Guylaine O'Farrell, porte-parole de Radio-Canada.

Par exemple, Jack Layton et Stéphane Dion pour parler de la crise parlementaire? Ou les maires Labaume et Tremblay pour parler de la rivalité Québec-Montréal? «Il est encore beaucoup trop tôt pour confirmer quoi que ce soit», répond Mme O'Farrell.

On sait toutefois qu'Amir Khadir a été invité. Le nouveau député de Québec solidaire a posé une condition: que la co-porte-parole, Françoise David, soit aussi invitée. «L'équipe de Mme David avait contacté l'émission au début des élections, raconte Guylaine O'Farrell. Nous avions alors considéré l'inviter, mais elle n'a pas été retenue.»




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer