La saison dernière, les spectateurs qui n'ont pas pu résister au charme de Sophie Paquin ne cessaient de m'envoyer des courriels demandant à quand la suite. Eh bien, c'est mardi prochain à 21h à Radio-Canada.

Louise Cousineau LA PRESSE

Attention: ce premier épisode sera un remontage qui va récapituler tous les événements de l'année dernière. Car le seul problème des Hauts et des bas de Sophie Paquin, c'est que l'auditoire n'a pas été à la hauteur de la qualité de l'oeuvre. La moyenne a été de 570 000, alors que La promesse à la même heure à TVA a attiré un million de fidèles. L'idée du résumé, a avoué la productrice Sophie Pellerin, est d'attirer les spectateurs qui n'ont pas suivi l'année dernière, pour qu'ils puissent comprendre aisément la suite et devenir des fidèles de cette oeuvre excitante, drôle et très représentative des trentenaires actuels.

J'espère que ça va fonctionner car cette deuxième mouture écrite par Richard Blaimert est encore meilleure que la première. Et surtout, le ton du premier épisode, strident et haletant la saison dernière, s'est calmé. On a le temps de respirer entre les répliques.

Pourtant il se passe plein de choses et le chaos règne toujours. Le père du bébé de Sophie, Malik - Danny Blanco-Hall - est arrivé à Montréal et a découvert l'existence du petit Malik. Mais il habite New York et est très très marié. Par ailleurs, à Montréal, le mou producteur Bruce - Patrick Goyette - soupire après Sophie. Attendez vous à des flammèches sérieuses entre les deux hommes.

L'entourage de Sophie est toujours aussi fascinant. Sa mère Gisèle, - Christiane Pasquier - est menteuse, comploteuse et préfère le frère de Sophie, Damien - Étienne Proulx-Cloutier, aussi profiteur, menteur et maniganceur qu'elle. Sophie, on le sait, est tout le contraire: franche et généreuse. C'est à se demander si Gisèle est vraiment sa mère.

L'autre personnage irrésistible est Estelle, jouée par Élise Guilbault. Une actrice sur le déclin qui court après les rôles car elle a une ado ronchonneuse à faire vivre. Au début de la saison 2, vous la verrez déguisée en Élisabeth 1 car on l'a approchée pour le rôle. Elle apprendra qu'elle devra plutôt jouer une saucisse à hot-dog dans une publicité. Ce qui donnera des scènes à se tenir les côtes.