Voici trois spectacles à ne pas manquer si vous êtes mordu de danse.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Danse Mutante, Mayday

La saison de l’Agora de la danse s’ouvre en force, avec la nouvelle création de Mayday, compagnie de Mélanie Demers.

Projet inusité, Danse Mutante réunit quatre chorégraphes (dont Demers) et a la particularité d’avoir pris forme dans un « relais chorégraphique » à travers le globe, de New York à Bamako en passant par Anvers.

Un vrai « marathon » de danse, qui prend comme point de départ le duo Cantique, créé par Demers pour deux interprètes-muses, Riley Sims et Francis Ducharme.

Esprit rebelle et anticonformisme annoncés au menu.

Du 17 au 21 septembre, à l’Agora de la danse (Édifice Wilder)

Consultez le site de l'Agora de la danse : https://agoradanse.com/evenement/danse-mutante/

Spirit, Bangarra Dance Theatre

PHOTO EDWARD MULVIHILL, FOURNIE PAR DANSE DANSE

La troupe australienne Bangarra Dance Theatre sera de passage pour la première fois à Montréal avec le programme Spirit.

La programmation de Danse Danse fait toujours de la place à des compagnies d’ailleurs, qui foulent souvent les scènes montréalaises pour la première fois.

C’est le cas de la compagnie australienne Bangarra Dance Theatre et son chorégraphe Steven Page, reconnus depuis 30 ans pour leur métissage de danse contemporaine et de culture aborigène.

Programme réunissant le meilleur du répertoire de la troupe, Spirit explore la connexion des peuples autochtones australiens avec leur territoire et offre un voyage en mouvement, musique et lumière.

Du 30 octobre au 2 novembre, au Théâtre Maisonneuve

Consultez le site du Théâtre Maisonneuve : https://placedesarts.com/fr/evenement/bangarra-dance-theatre-spirit

Carmina Burana et Stabat Mater, Grands Ballets Canadiens

PHOTO SASHA ONYSHCHENKO, FOURNIE PAR LES GRANDS BALLETS CANADIENS

Carmina Burana, une production d’envergure des Grands Ballets canadiens par le chorégraphe Edward Clug, sera à l’affiche cet automne.

C’est le spectacle de l’automne du côté des Grands Ballets canadiens, qui ont mis le paquet pour cette production d’envergure consacrée à deux œuvres du chorégraphe roumain Edward Clug, Stabat Mater ainsi que Carmina Burana, de Carl Orff, que Clug revisite pour l’occasion.

Cette dernière réunira plus de 150 artistes sur scène : danseurs, musiciens, choristes, chanteurs solistes.

Une soirée qui s’annonce magistrale.

Du 3 au 19 octobre, à la salle Wilfrid-Pelletier

Consultez le site des Grands Ballets canadiens : https://grandsballets.com/fr/spectacles/detail/carmina-burana/?gclid=EAIaIQobChMIiNr6tfm35AIVBozICh1BiA-kEAAYASAAEgJYxPD_BwE