Pour sa prochaine mouture, le Grand Continental se donnera de classiques parures.

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

En effet, le gigantesque « set carré contemporain » créé par le chorégraphe Sylvain Émard sera accompagné par les musiciens de l’Orchestre symphonique de Montréal, sous la direction de Kent Nagano.

L’événement, qui réunira entre 150 et 200 danseurs et danseuses, se tiendra dans la cadre de la 9e édition de la Virée classique, en août 2020. Or, ce projet se prépare à l’avance. Ce samedi 10 août, la compagnie de Sylvain Émard présentera un extrait du Grand Continental, avec 50 interprètes, au Quartier des spectacles. Le rendez-vous est fixé à 15 h 30, devant l’entrée de la Place des Arts, rue Sainte-Catherine. Les personnes intéressées à passer des auditions pourront alors se manifester.

Depuis sa création au Festival TransAmériques, au printemps 2009, le Grand Continental connaît partout un succès fulgurant. Il a fait l’objet de plusieurs versions dans d’autres pays, dont le Mexique, les États-Unis, le Chili et l’Allemagne.