(New York) Les spectateurs des théâtres de Broadway devront garder leur masque jusqu’au 31 mai au moins, a annoncé vendredi l’association professionnelle Broadway League.

Publié le 15 avril
Mark Kennedy Associated Press

L’annonce intervient alors que les États-Unis font face à une nouvelle vague de la COVID-19, les cas augmentant à l’échelle nationale et dans la plupart des États après une baisse de deux mois.

La présidente de la Broadway League, Charlotte St. Martin, a expliqué que l’intention de maintenir un port strict du masque pendant le mois de mai visait à garder un environnement sécuritaire pour les spectateurs et les artisans.

« Bien sûr, nous exhortons tout le monde à se faire vacciner », a-t-elle ajouté dans un communiqué.

Si le port du masque demeure, ce sera la fin de la présentation du passeport vaccinal dans de nombreux théâtres. L’organisation Shubert, qui possède 17 salles, a indiqué qu’elle n’exigerait plus de preuve vaccinale aux clients à partir du 1er mai.

La Broadway League annoncera sa future politique entourant le masque en mai. Ses mesures relativement au masque et à la vaccination sont en place depuis le 30 juillet 2021. Tous les travailleurs de Broadway doivent être entièrement vaccinés.

Plusieurs spectacles à Broadway ont dû annuler des représentations au cours des dernières semaines, notamment Plaza Suite lorsque Matthew Broderick ainsi que sa femme et sa co-vedette, Sarah Jessica Parker, ont contracté le virus. La comédie musicale A Strange Loop a annulé sa première représentation en avant-première et une nouvelle version de Macbeth avait été mise sur pause après que Daniel Craig a été déclaré positif.