Après une édition 2020 réduite et toute virtuelle, le Printemps de Bourges 2021 sera le premier grand festival de musique français à se dérouler devant public pendant la pandémie.

Josée Lapointe
Josée Lapointe La Presse

La programmation du festival, qui a été déplacé à l’été et qui aura lieu du 22 au 27 juin, a été dévoilée vendredi. Plusieurs têtes d’affiche y participeront, dont Alain Souchon, Pomme, Philippe Katerine, Yseult, Catherine Ringer, Hervé, Jean-Louis Aubert, Gaël Faye…

« Il y a quelques jours encore, on pensait qu’on allait être contraints à une seconde année blanche. On est très heureux de pouvoir enfin présenter la programmation », a déclaré vendredi sur les ondes de France Inter le président du festival Boris Vedel.

« Il y aura pas moins de 100 artistes, on présente un projet complet. Les artistes ont joué le jeu, ils ont été extraordinaires, quand on a appuyé sur le bouton ils ont tous répondu présents », a-t-il ajouté.

Tous les spectacles auront lieu dans des salles (huit en tout) de moins de 1000 places, devant un public assis et distancié. « Pour l’instant », il n’est pas question de devoir montrer un passeport vaccinal. Par contre l’horaire des spectacles tiendra compte du couvre-feu, qui est à 23 h.

Plusieurs festivals français, pour qui la jauge autorisée de 5000 spectateurs maximum assis n’est pas viable, ont déjà annoncé leur annulation, dont Lollapalooza à Paris ou les Eurockéennes de Belfort, qui accueillent normalement 130 000 spectateurs sur quatre jours. D’autres par contre sont maintenus, dont les Vieilles Charrues à Carhaix (qui se dérouleront sur dix jours au lieu de quatre) et les Francofolies de La Rochelle.