Le directeur artistique des Grands Ballets, Ivan Cavallari, a annoncé travailler à sa propre version de ce grand classique.

Publié le 17 févr. 2021
Iris Gagnon-Paradis
Iris Gagnon-Paradis La Presse

Les Grands Ballets confirment ce matin l’annulation des représentations de Roméo et Juliette par le Ballet national de Géorgie. La pièce, au départ prévue à la programmation du printemps 2020, avait d’abord été reportée du 24 au 28 mars 2021.

Mais qu’à cela ne tienne, la compagnie a dévoilé du même souffle que son directeur artistique Ivan Cavallari travaillait à créer sa version de Roméo et Juliette, qui devrait prendre l’affiche du 23 au 27 mars 2022. « Lorsque nous avons eu la chance de retourner en studios, en toute sécurité, j’ai choisi de voir ces contraintes comme une opportunité. Une chance pour la compagnie de faire briller le talent de nos danseurs locaux et de mettre en scène ma version d’une histoire qui m’est très chère, celle des deux amants de Vérone : Roméo & Juliette », a expliqué ce dernier par voie de communiqué. Les détenteurs de billets pour le spectacle initialement prévu pourront les utiliser pour assister à cette nouvelle production, ou alors décider de se faire rembourser ou de faire un don à la compagnie.

La compagnie garde espoir de pouvoir présenter les deux autres spectacles à sa programmation 2021, Luna et La Belle au bois dormant, et suit l’évolution des mesures sanitaires de près. En attendant, Les Grands Ballets présenteront gratuitement en ligne, durant le mois de mars, une captation intégrale de Stabat Mater du chorégraphe Edward Clug, originellement créée en 2019 pour la compagnie. D’autres captations d’extraits de ballets au répertoire de la compagnie devraient aussi être diffusées au cours des prochaines semaines.

> Consultez le site web