La chanteuse virtuelle Hatsune Miku, personnage humanoïde holographique japonais, sera en concert à la Place Bell le 15 mai prochain.

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

Dans le cadre de la tournée mondiale Miku Expo, la sensation j-pop (pop japonaise) sera projetée sur la scène lavalloise pour la toute première fois. Juste avant, en avril, c’est au festival Coachella qu’elle performera.

Modelée à l’image d’une jeune fille de 16 ans, aux longs cheveux turquoise, Hatsune Miku est une création de Yamaha Corporation, qui a lancé des séries de Vocaloid, soit des personnages s’exprimant par le biais de synthèse vocale.

Si elle n’est pas réelle, Hatsune Miku, dotée d’une très belle voix et capable de « donner » un spectacle des plus divertissants, est considérée comme une véritable chanteuse par de nombreux internautes à travers le monde.

Créée en 2007, la vedette holographique virtuelle est suivie par près de 900 000 abonnés sur YouTube.