Un grand spectacle-bénéfice, dont l’objectif est le rapprochement entre les cultures autochtones et allochtones et la lutte contre le racisme, a été organisé dans la foulée de la mort tragique de Joyce Echakwan à l’hôpital de Joliette à la fin du mois de septembre. Intitulé Waskapitan, qui signifie « rapprochons-nous » en atikamekw, il réunit un nombre impressionnant d’artistes et sera diffusé sur le web en décembre.

Josée Lapointe Josée Lapointe
La Presse

C’est la chanteuse Élisapie qui assure la mise en scène de l’événement auquel participent entre autres Florent Vollant, Anachnid, Patrick Watson, Natasha Kanapé Fontaine, Jeremy Dutcher, Dominique Fils-Aimé, Ariane Moffatt, Shauit et Boucar Diouf. D’autres ont choisi d’appuyer la démarche en enregistrant des capsules qui seront intercalées pendant la diffusion, tels Richard Desjardins et Patrice Robitaille.

Le spectacle pourra être visionné gratuitement sur la page de Waskapitan du 3 décembre au 3 janvier, mais des dons peuvent déjà être faits. L’objectif à court terme est la réalisation d’une œuvre d’art publique qui rendra hommage à Joyce Eshaquan, mais aussi de financer des projets pour le Centre d’amitié autochtone de Lanaudière qui inaugurera ses nouveaux locaux en 2022, dont l’ouverture d’une clinique médicale.

On annonce aussi la création du Fonds Waskapitan, dont l’objectif est d’améliorer les conditions de vie des autochtones dans les villes.

> Consultez la page de Waskapitan