Ticketmaster fait fulminer des milliers de clients partout dans le monde. Avec la crise du coronavirus, le site de vente rembourse seulement les détenteurs de billets de spectacles officiellement annulés. Ceux dont l’événement est reporté sont nombreux à être incapables de récupérer leur argent, du moins pour l’instant.

Émilie Côté Émilie Côté
La Presse

« C’est déplorable de ne pas rembourser les gens », lance Marie-France Rémillard, qui a des billets pour plusieurs spectacles reportés à une date inconnue, dont celui d’Elton John au Centre Bell pour lequel elle a déboursé près de 600 $.

« Obtenez un remboursement si votre événement est annulé, peut-on lire sur le site web de Ticketmaster, qui soutient ne pas avoir changé sa politique. Si les remboursements ne sont actuellement pas permis pour votre événement, revérifiez plus tard. Le statut de votre événement pourrait changer. »

Quant à ceux qui ont contracté une « assurance billet », ils doivent prendre leur mal en patience. « En raison du volume sans précédent d’annulations, veuillez noter que vous recevrez votre remboursement dans les 30 jours », précise Ticketmaster.

> Consultez la liste des spectacles annulés ou reportés

Pourtant, selon l’Office de la protection du consommateur (OPC), les détenteurs de billets achetés au Québec ont droit à un remboursement en cas de report « sauf si le contrat prévoit une clause de force majeure valide ».

Le consommateur peut accepter de changer ses billets pour une nouvelle date, mais il demeure libre de le faire.

Charles Tanguay, porte-parole de l’Office de la protection du consommateur, par écrit

« Même si le spectacle est reporté, qui va vouloir aller dans une salle avec des milliers de personnes ? » s’interroge pour sa part Marie-France Rémillard. La Montréalaise a un billet VIP pour un spectacle des Rolling Stones à Nashville qui est remis à une date inconnue. Charlie Watts, le batteur des Rolling Stones, a 78 ans. « Qu’est-ce qui me dit qu’il va même remonter sur scène ? » lance-t-elle.

Mme Rémillard a néanmoins pu récupérer son argent pour le spectacle de Roger Waters prévu en juillet au Centre Bell.

Du cas par cas

Ticketmaster gère la vente de billets pour de nombreux spectacles au Québec. L’entreprise a notamment conclu un partenariat avec le Groupe CH, propriétaire du Canadien de Montréal, du promoteur evenko et de Spectra, et s’occupe notamment du service de billetterie du Centre Bell, de la Place Bell, du Centre Vidéotron, du MTELUS et du Club DIX30. Ticketmaster appartient au géant mondial LiveNation, qui possède en outre 49 % d’evenko et Spectra depuis décembre 2019.

Jointe par courriel, Kelly Meehan, directrice des communications chez Ticketmaster, nous a renvoyée au blogue de son entreprise, qui dit ne pas avoir modifié sa politique de remboursement. La décision d’annuler un spectacle revient aux « organisateurs », dit-elle.

« Si votre événement a été reporté, nous travaillons avec l’organisateur de l’événement pour déterminer de nouvelles dates, et nous vous contacterons dès que nous aurons la confirmation. […] Veuillez noter qu’en raison des circonstances sans précédent, les organisateurs d’événements réévaluent continuellement la situation afin de prendre des décisions concernant les remboursements. »

> Consultez le blogue de Ticketmaster

PHOTO DIEGO BARAVELLI/SIPA, ASSOCIATED PRESS

Le concert de Roger Waters à Montréal a été reporté.

Pour ce qui est du promoteur evenko — qui produit la plupart des spectacles d’envergure à Montréal —, le remboursement ne semble possible que pour certains spectacles reportés (dont celui de Roger Waters). Pour la plupart des autres événements (The Weeknd, The Black Keys, Camila Cabello), l’incertitude demeure pour les détenteurs de billets.

« Nous travaillons présentement avec nos partenaires sur ces dossiers. Nous vous revenons à ce sujet bientôt », a indiqué à La Presse le gestionnaire des relations publiques d’evenko, Philip Vanden Brande. 

Chose certaine, Diane Boisvert aimerait être remboursée pour les deux billets qu’elle a achetés — à près de 200 $ — pour le spectacle de Mika qui devait avoir lieu le 15 mai et qui est reporté à une date inconnue.

Quand elle a appelé evenko, on lui a dit que le spectacle était reporté et qu’on attendait la décision du producteur avant de rembourser les détenteurs de billets. « Quelqu’un a mon argent. J’en ai besoin et je le veux maintenant », tranche Mme Boisvert.

Tous les intermédiaires se renvoient la balle. Ticketmaster ne semble pas avoir les reins assez solides.

Pierre Larouche, professeur de droit de la concurrence à l’Université de Montréal

En attendant de connaître la suite des choses, l’Office de la protection du consommateur rappelle que les détenteurs de billets ont des recours. « En cas de refus de remboursement, le consommateur pourra mettre en demeure le commerçant de le rembourser et au besoin, porter la cause devant le tribunal, indique le porte-parole de l’OPC, Charles Tanguay. S’il a payé par carte de crédit, le consommateur peut tenter d’obtenir un remboursement par l’émetteur de la carte, en indiquant qu’il n’a pas obtenu le service en question. »