Le conjoint et agent de Céline Dion, René Angélil, a tenu, lundi, à éviter toute comparaison entre le succès du spectacle de Paul McCartney de la veille et la prestation à venir de Céline Dion en août.

Mis à jour le 21 juill. 2008

En entrevue au réseau RDI, M. Angélil a assuré qu'il n'y avait pas de compétition entre les artistes de haut calibre. Du même souffle, il a précisé que la controverse survenue plus tôt sur les espaces scéniques distincts réservés à l'ex-Beatle et à Céline sur les Plaines d'Abraham n'avait rien à voir avec une rivalité.

>>> Nos photos du spectacle de Paul McCartney

«Paul McCartney est dans une classe à part, a-t-il confié. Il n'y a personne qui touche à Paul McCartney dans mon livre à moi, pas les Rolling Stones, pas U2, pas Madonna, pis certainement pas Céline Dion. (...) On parle d'une légende vivante qui est venue au Québec, on est chanceux.»

M. Angélil n'était pas présent au spectacle de dimanche, mais il l'a visionné à la télévision payante en différé. Fidèle admirateur des Beatles, qu'il a vus aussi tôt qu'en 1964, M. Angélil a ajouté que le concert de dimanche a été «le meilleur spectacle au monde» pour lui.

«C'est mon artiste préféré», a-t-il déclaré. Il a pleuré chaque fois qu'il a vu McCartney en prestation.

En ce qui a trait à controverse sur la distribution des billets de Céline Dion et les espaces différents réservés à la foule dans le cas de Céline et de Sir Paul, M. Angélil a indiqué qu'il avait vu des gens fâchés de ne pouvoir assister au spectacle de Céline, en raison des tracasseries, et que cela l'avait indisposé. Il trouvait la méthode de distribution des billets choisie par la Société du 400e inutilement compliquée.

Il souhaite tout simplement que le plus de gens possible puissent assister au spectacle du 22 août.