Source ID:; App Source:

Kanata: le Théâtre du Soleil dénonce «l'intimidation» et veut répondre par l'art

Le spectacle Kanata en répétition au Théâtre du... (PHOTO DAVID LECLERC, TIRÉE DU SITE DU THÉÂTRE DU SOLEIL)

Agrandir

Le spectacle Kanata en répétition au Théâtre du Soleil, à Paris

PHOTO DAVID LECLERC, TIRÉE DU SITE DU THÉÂTRE DU SOLEIL

La controverse autour de Kanata de Robert Lepage, un spectacle sur les relations entre blancs et autochtones à travers l'histoire du Canada, rebondit encore ce vendredi. Le Théâtre du Soleil a diffusé un communiqué en réaction à l'annulation de la pièce, à la suite du retrait financier d'un coproducteur américain.

«Convaincus que l'annulation de Kanata n'était en rien le but recherché par l'immense majorité des artistes autochtones francophones rencontrés par Ariane Mnouchkine et Robert Lepage, le 19 juillet dernier, la troupe du Théâtre du Soleil et sa directrice ont décidé de prendre le temps indispensable (quelques jours) pour réfléchir à la façon de répondre, avec les armes non violentes de l'art théâtral, à cette tentative d'intimidation définitive des artistes de théâtre», écrit-on. 

La direction de la troupe basée à Paris qualifie d'«intimidation inimaginable dans un pays démocratique», la pression «exercée en grande partie sur les réseaux sociaux au nom d'une idéologie que le Théâtre du Soleil ne veut pas qualifier ici, mais à laquelle il répondra avec ses propres outils.» 

Le Théâtre du Soleil se dit aussi convaincu que le besoin de visibilité des artistes autochtones est une revendication légitime, «en dépit de la déception causée par l'échec momentané de la réunion du 19 juillet». La direction réitère son invitation faite d'accueillir à la Cartoucherie un Festival de Théâtre Autochtone. «Festival qui pourrait devenir un rendez-vous régulier bi ou triannuel», spécifie la lettre de la compagnie. «Même s'il regrette la décision extrême à laquelle Robert Lepage a été réduit, le Théâtre du Soleil tient à lui réaffirmer ici sa fidèle affection et son inébranlable admiration.» 

C'est toujours silence radio du côté du partenaire new-yorkais, Park Avenue Armory, qui devait programmer le spectacle en tournée aux États-Unis.  

Après l'annulation de SLĀV par le Festival international de Jazz, le 4 juillet dernier, il s'agit d'un deuxième revers de fortune pour Lepage, l'un des plus brillants créateurs d'ici et ambassadeur du théâtre québécois depuis plus de 30 ans.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer