Source ID:68c42242-1109-4360-9b38-8c4515f4030b; App Source:alfamedia

Incendie du Théâtre de la Vieille Forge: les appuis à Petite-Vallée se multiplient

Alan Côté, directeur du Festival en chanson de Petite-Vallée... (Photo HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

Agrandir

Alan Côté, directeur du Festival en chanson de Petite-Vallée en Gaspésie

Photo HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

Josée Lapointe

Depuis l'incendie qui a ravagé le Théâtre de la Vieille Forge au mois d'août, le directeur du Festival en chanson de Petite-Vallée en Gaspésie, Alan Côté, n'en revient pas des appuis qu'il a reçus. « Je ne suis pas surpris de la sympathie des gens. Mais de l'action qui en a découlé, oui. »

Hier, Pierre Flynn, Mario Légaré, Jean Dorais et... (Photo Olivier PontBriand, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Hier, Pierre Flynn, Mario Légaré, Jean Dorais et Pierre Hébert ont redonné vie à Octobre dans le cadre d'un spectacle-bénéfice pour la reconstruction du Théâtre de la Vieille Forge.

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Depuis deux mois, les spectacles-bénéfice ne cessent de s'organiser. À Petite-Vallée d'abord, au Centre Vidéotron à Québec, au MTELUS à Montréal hier, mais aussi à Rimouski et à Gaspé. Et d'autres événements s'en viennent, autant ici qu'en France et en Belgique, alors que Desjardins, partenaire du festival depuis presque 20 ans, a annoncé hier matin une contribution de 250 000 $.

Environ 650 000 $ ont donc été récoltés en deux mois, sans compter les profits du spectacle d'hier soir à Montréal, où les groupes phares Octobre et Karkwa se sont reformés.

Mais le projet de reconstruction est d'une plus grande ampleur, puisqu'il faut rebâtir complètement le Théâtre de la Vieille Forge pour en faire un lieu plus adapté.

« On fait de l'art, pas de la poutine. On veut faire de quoi de beau, qui nous ressemble et qui va servir autant à la chanson qu'aux autres arts de la scène, particulièrement le théâtre », explique Alan Côté.

L'objectif est d'avoir une salle prête pour l'été 2019 : pas question de précipiter les choses, dit Alan Côté. « On a déjà vécu une construction l'hiver et c'était l'enfer. Je ne veux pas revivre ça. »

Alan Côté essaie donc de tourner à son avantage cet événement dramatique. « Je connais vraiment les besoins, ça fait 35 ans que je fais ça. J'ai commencé dans la boutique de forge de mon père. » 

Ainsi, raconte-t-il, la Vieille Forge avait besoin de rénovations, les plus récentes datant de 2001. « À l'époque, la cuisine servait 500 repas en 10 jours. Cette année, on en était à 6000 ! Alors on voulait l'agrandir. Ça va être plus facile à faire, mais ça va être pas mal plus cher ! »

D'autant plus que le bâtiment sera construit plus loin, dans le but de le protéger de l'érosion accélérée des berges au cours des dernières années. « Il sera sur le même grand site, mais à 100 pi de la mer. »

Projet de résidence

La reconstruction comprend aussi un projet de résidence, qui serait un peu l'équivalent du studio du Québec à Paris ou à New York, ajoute Alan Côté. « Il serait entièrement dédié à la chanson. Je crois que la conjoncture est bonne, autant au fédéral qu'au provincial. La chanson rame de ce temps-là et la résidence sera un lieu de créativité, mais aussi de réflexion sur comment le numérique peut servir la chanson. C'est mon dada. »

L'idée est de ramener du monde en Gaspésie, en particulier les jeunes, par l'entremise des arts. Et cela se fera aussi par la recherche et développement en matière de diffusion de la création.

« Toutes les formes de vente sont toujours en retard sur la création. Tu vends quelque chose qui est fait ou qui est en train de se faire. On a trop gardé la même économie du temps où le disque marchait, mais là, il ne marche plus. Il faut trouver une façon différente de faire. Je n'ai pas la réponse, mais j'ai la question ! »




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer