Le Théâtre La Chapelle dévoile aujourd'hui la programmation de sa prochaine saison, qui comprend pas moins de 17 spectacles, dont six consacrés à la danse.

Mis à jour le 9 juin 2010
Jean Siag LA PRESSE

Le coup d'envoi sera donné le 7 septembre prochain par Frédérik Gravel, qui a créé il y a quelques jours au FTA sa pièce Tout se pète la gueule, chérie. Gravel partage la scène avec Dave St-Pierre et Nicolas Cantin dans ce spectacle de danse qui interroge l'idéal masculin d'aujourd'hui.

Le 10 mai, La Compagnie Marie Chouinard conclut la saison 2010-2011 avec sa pièce Des feux dans la nuit, créée il y a 10 ans à l'Usine C. Une belle prise qui mettra en vedette le danseur Manuel Roque.

Entre les deux, des spectacles de théâtre, des performances, du cirque et de la musique. Bref, une programmation éclectique, marque distinctive de ce petit théâtre dirigé depuis trois ans par Jack Udeshkin.

Parmi les pièces les plus attendues, mentionnons la nouvelle création des 7 doigts de la main, qui présentera au mois d'avril 2011 Patinoire, un spectacle solo qui mettra en vedette Patrick Léonard.

Chez les artistes de la relève, Éric Robidoux signera sa première mise en scène avec son Concerto pour clavecin et chainsaw, spectacle à mi-chemin entre la musique et le théâtre, où l'on nous confirme qu'il y aura un cochon vivant sur scène.

Christian Lapointe interprétera un solo mis en scène par Brigitte Haentjens; le Montréalais David Usher présentera Les creux d'un rêve, mélange de concert rock, théâtre et danse; Tanya Tagak, qui a déjà chanté avec Bjork, interprétera ses chants de gorge inuit; Lewis Furey remonte sur scène pour un concert Carte blanche; Nina Arsenault présente (en anglais) The Silicone Diaries, qui fait le récit des aventures intimes d'une transexuelle, etc. Bref, il y en aura pour tous les goûts.

Selon Jack Udeshkin, tout cet éclectisme est à l'image des artistes d'aujourd'hui, «plus pluridisciplinaires que jamais». Pour la programmation complète de La Chapelle, rendez-vous sur: lachapelle.org