Des allégations d'agression sexuelle sur mineure visant David Copperfield ont été rapportées plus tôt cette semaine par le site américain de nouvelles artistiques The Wrap.

Stéphanie Vallet LA PRESSE

Le magicien est en effet accusé par l'ex-mannequin Brittney Lewis de l'avoir droguée puis violée en 1988, alors qu'elle avait 17 ans, lors d'un concours organisé par l'agence Elite, où il était juge.

Quelques instants avant la publication des accusations, David Copperfield a publié un communiqué de soutien au mouvement #metoo dans lequel il met en garde le public contre «de fausses accusations».

Il aurait en effet été accusé à tort en 2007, puis innocenté par le FBI cinq ans plus tard.

Dans son message également publié sur Twitter, le magicien invite ainsi à «ne pas porter de jugement hâtif».

Selon The Wrap, Brittney Lewis a porté l'affaire à l'attention du FBI il y a 10 ans et précise ne jamais avoir demandé d'accord financier.