Source ID:; App Source:

Enquête sur Dieudonné après une vidéo sur la décapitation de James Foley

Dieudonné... (Photo: archives AP)

Agrandir

Dieudonné

Photo: archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

L'État islamique

International

L'État islamique

Après avoir fait d'importants gains en Syrie face aux troupes d'Assad, les djihadistes de l'EI ont pris l'Irak d'assaut s'emparant d'importants pans du pays, dont la deuxième ville, Mossoul. Une offensive visant à créer un État islamique en pays sunnite, à cheval sur l'Irak et la Syrie. »

Agence France-Presse
Paris

Le polémiste français Dieudonné, déjà condamné à plusieurs reprises, fait de nouveau l'objet d'une enquête judiciaire après la diffusion d'une vidéo dans laquelle il ironise sur la décapitation du journaliste américain James Foley par l'État islamique (EI), a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

L'enquête a été ouverte mercredi par le parquet de Paris pour «apologie d'actes de terrorisme», après un signalement de la préfecture de police, a précisé la source, confirmant une information de la radio RTL.

Dans la vidéo incriminée, l'humoriste controversé ironise sur les «cadres de la mafia des Rothschild» - une expression qu'il utilise pour désigner les gouvernants de pays occidentaux - qui se seraient moins émus à ses yeux pour la mort de Mouammar Kadhafi, «lynché... moins qu'un chien», ou pour la pendaison de Saddam Hussein, que pour l'exécution du journaliste américain.

Dieudonné s'attarde ensuite sur la décapitation, qui symboliserait «le progrès» et «l'accès à la civilisation». Il s'en prend aussi aux parents de James Foley, enlevé en 2012 dans le nord de la Syrie et dont l'EI, groupe jihadiste qui affirme avoir établi un «califat islamique» dans la région, a revendiqué l'assassinat fin août.

Condamné à de multiples reprises notamment pour propos antisémites, Dieudonné fait encore l'objet de plusieurs procédures judiciaires, notamment pour provocation à la haine raciale.

En janvier dernier, l'un de ses spectacles avait été interdit en France en raison de propos antisémites.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer