Source ID:514059; App Source:cedromItem

Concurrence féroce au Gala Les Olivier

C'est autour d'un ring de boxe que la famille des humoristes s'est rencontrée pour connaître les nominations du prochain Gala Les Olivier. Avec 14 nouveaux spectacles au cours de la dernière année, le milieu de l'humour peut dire que la concurrence est féroce. Louis-José Houde part avec une longueur d'avance, mais Boucar Diouf, Guy Nantel et André Sauvé ne donnent pas leur place.

Avec 7 nominations au gala Les Olivier, Louis-José Houde part grand favori. Parmi les autres comiques qui se démarquent dans cette 16e édition, il y a Boucar Diouf, Guy Nantel, André Sauvé et P-A Méthot.

Voici venu l'un des moments de l'année où les humoristes se livrent une concurrence amicale. Hier matin, c'est dans un gym de boxe que les artistes de l'humour ont appris qui gagnait la première ronde du Gala Les Olivier: les nominations.

Louis-José Houde a été sélectionné dans toutes les catégories où il était susceptible de se retrouver (Olivier de l'année, Spectacle d'humour, Spectacle le plus populaire, Auteurs, Mise en scène, Numéro d'humour pour son numéro d'ouverture du gala L'ADISQ 2013 et DVD humoristique pour Le show caché 2).

André Sauvé suit avec 4 nominations (Olivier de l'année, Spectacle d'humour, Auteurs et Mise en scène): «Je suis d'autant plus content lorsque j'apprends la quantité de spectacles qu'il y a et que je vois qu'il y a plein de gens qui viennent voir mon spectacle. Ça veut dire que les gens répondent à l'appel malgré le nombre de propositions. Le vrai prix est là.»

Parmi ceux qui tirent aussi leur épingle du jeu, Guy Nantel est nommé à 3 reprises, tandis que Boucar Diouf, Adib Alkhalidey et P-A Méthot ont 2 sélections.

Une des belles surprises de ces nominations est d'ailleurs P-A Méthot, qui se retrouve dans les catégories prestigieuses de Spectacle d'humour et Olivier de l'année. Même s'il a 14 ans de métier, l'humoriste a attendu l'an dernier pour offrir son premier spectacle solo, Plus gros que nature.

«Je suis très touché par les nominations. C'est l'industrie qui me dit: tu as bien fait de prendre ton temps, de rester avec nous, et nous sommes contents que tu sois encore là», dit P-A Méthot.

De l'humour pour la fête des Mères

Le 11 mai, jour de la fête des Mères, François Morency animera le 16e gala Les Olivier sur les ondes de Radio-Canada. Après avoir animé huit galas au Festival Juste pour rire et trois galas Artis, il avait bien hâte d'être à la barre du gala de l'humour.

«Animer ce gala, pour moi, ça allait de soi. S'il y avait un gala qu'il fallait que j'anime un jour, c'était celui-là», explique celui qui est en tournée avec Furieusement calme.

En ce qui concerne les thèmes qu'il abordera lors de la fête de l'humour, il sera beaucoup question d'autodérision et de l'explosion du nombre d'humoristes au cours des dernières années. Sur ce, l'artiste de 47 ans explique: «Je me rappelle qu'au premier gala Les Olivier, en 1999, il y avait eu quatre nouveaux shows, dont le mien. Les Olivier n'était pas pris au sérieux un peu à cause de ça.»

«Alors que dans les douze derniers mois, il y a eu quatorze nouveaux one-man-shows. Seulement cinq sont en nomination pour le meilleur spectacle. Je trouve ça très cruel, mais en même temps, nous sommes rendus là. Cette industrie a explosé, et c'est parfait qu'il y ait une vraie concurrence, même si ça peut brusquer ou froisser certains egos.»

Ils ont dit

Boucar Diouf, nommé dans les catégories Spectacle d'humour et Auteurs

«Je consacre beaucoup de temps à l'écriture, à fignoler mes textes, et sans aucun compromis dans la qualité de la langue. Je ne suis donc pas surpris qu'on me nomme dans la catégorie Auteurs avec Louis-François Grenier. Je le mérite.»

Guy Nantel, Nommé dans les catégories Spectacle d'humour, Auteurs et Mise en scène

«Meilleur spectacle et meilleurs textes, ça me fait bien plaisir. Mais meilleure mise en scène, je trouve ça un peu bizarre. Je ne bouge pas sur la scène! Je suis en arrière d'un micro, je n'ai pas de costume, pas de personnage. C'est comme si on m'avait nommé pour Chanson de l'année!»

François Bellefeuille, nommé dans les catégories Olivier de l'année et Numéro d'humour

«Je travaille beaucoup mes textes pour avoir «une ligne, un punch», parce que maintenant, le but est d'être le plus drôle possible dans le moins de temps possible. Avant, on pouvait avoir 10 rires en 5 minutes. Là, on en veut 10 en 2 minutes.»

Adib Alkhalidey, nommé dans les catégories Olivier de l'année et Auteurs

«Auteurs, c'est la nomination que j'espérais. L'écriture est vraiment la colonne vertébrale de ma personnalité, donc c'est sûr que je suis très content d'être là.»

P-A Méthot, nommé dans les catégories Spectacle d'humour et Olivier de l'année

«Je serai au gala avec un suit loué! Parce qu'avec la grosseur que j'ai, ça coûte cher à acheter. Lorsqu'on va avoir vendu 300 000 billets, là je vais m'acheter un suit




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer