Source ID:378601; App Source:cedromItem

En route vers mon premier Gala : lutte féroce en demi-finales

Didier Lambert... (Photo: fournie par le Zoofest)

Agrandir

Didier Lambert

Photo: fournie par le Zoofest

La bataille des humoristes de la relève pour une place sur la scène d'un Gala Juste pour rire en juillet prochain se poursuit demain soir sur MAtv avec la première des deux demi-finales.

La Presse a assisté à l'enregistrement des deux émissions, le 30 mai dernier au Théâtre Plaza, animées par l'humoriste Stéphane Poirier. Des douze humoristes, seulement quatre seront sélectionnés pour la finale. Deux d'entre eux seront choisis par les téléspectateurs qui peuvent voter, à la fin de chaque demi-finale, pour l'humoriste de leur choix, en ligne à voteenroutejpr.com ou par message texte au 4567.

Les six premiers humoristes en lice pour deux places en finale d'En route vers mon premier Gala, le 22 juin au Théâtre Plaza, sont Sébastien Haché, Didier Lambert, Guillaume Pineault, Les Pic-Bois, Alex Douville et Mariana Mazza. Samedi prochain, la deuxième demi-finale mettra aux prises les humoristes Phil Roy, Reda Saoui, Virginie Fortin, Dave Morgan, Frank Grenier et Mélanie Ghanimé.

Présentation, en quelques mots, de ces 12 aspirants.

Sébastien Haché: 27 ans

Il joue son personnage de Martin Leduc, un garçon un peu gêné. Il a également une partie dansée assez dynamique. Extrait: «Je suis allé acheter des condoms. La fille m'a demandé: «Un sac avec ça?» «... Elle est pas si laide que ça!»

Didier Lambert: 34 ans

Il décortique, l'une après l'autre, les expressions les plus connues de la langue française. Extrait: «Faut pas mettre tous tes oeufs dans le même panier: on voit bien que ce n'est pas quelqu'un qui fait l'épicerie qui a inventé ça!»

Guillaume Pineault: 29 ans

Il raconte son expérience d'un repas particulier avec sa blonde dans un restaurant sans aucune lumière afin de tester ce que peuvent ressentir les personnes aveugles. Un texte intéressant avec une belle chute.

Les Pic-Bois (Dominique Massicotte, 28 ans, et Maxime Gervais, 27 ans)

En robe de chambre et chaussures de ski, le duo déjanté se déchaîne. «J'ai rapporté une chlamydia. À la douane, ils ne m'ont même pas fouillé! On f'ra pas la Place des Arts avec ça! Ils ne nous laisseront même pas dans le parking

Alex Douville: 25 ans

L'humoriste, qui a travaillé les textes de Jérémy Demay, parle des sacres au Québec. Un numéro bien écrit. «Tabarnak, c'est quand tu es en colère: le mec remonte ses pantalons et ta blonde commence à s'expliquer!»

Reda Saoui... (Photo: fournie par le Zoofest) - image 2.0

Agrandir

Reda Saoui

Photo: fournie par le Zoofest

Mariana Mazza: 22 ans

Une tornade d'humour, la cadette des humoristes parle de la perte de son permis de conduire avec un débit incroyable. «Je pourrais plus aller aux États-Unis? Mais je peux croire en Dieu et écouter du country chez nous!»

Phil Roy: 24 ans

Sa guitare à la main, il évoque les chansons au coin du feu et les différents styles de chanteurs. Il fait chanter le public avec sa toune Tourtière d'amour. Assez efficace pour faire embarquer le public dans sa folie.

Reda Saoui: 27 ans

L'humoriste commence son numéro en parlant de son nom compliqué qu'il a dû raccourcir, puis il évoque la prononciation des noms avant de parler d'un sans-abri dont il est le «froncle», un mélange de frère et d'oncle.

Virginie Fortin: 26 ans

«Je suis une Québécoise blanche, mon père et ma mère aussi. Je vais donc devoir faire de vraies blagues!» Avec un texte très solide et un humour incisif, l'humoriste a un côté pince-sans-rire et un style parfois «vulgaire raffiné».

Dave Morgan: 25 ans

L'humoriste commence son numéro en parlant de sa moustache très XIXe siècle. «Quand je la flatte, j'ai l'air d'un fin connaisseur ou... d'un prédateur sexuel.» Et il poursuit avec des blagues «papier-toilette et règles». Gala style?

Frank Grenier: 31 ans

L'humoriste explique d'entrée de jeu qu'il n'aime pas beaucoup le sexe: «C'est trop compliqué: la séduction, passer à l'acte, le paiement!» On l'a compris, il est beaucoup, beaucoup question de sexe dans son numéro...

Mélanie Ghanimé: 34 ans

Elle commence en expliquant qu'elle juge les gens. Le numéro devient au fur et à mesure plus cru, plus vert, plus particulier. Il se termine d'ailleurs sur une longue description de la «couleur du péteux»... Houlala...




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer