Source ID:; App Source:

Trois millions pour le Festival de jazz

Le Festival international de jazz de Montréal prendra la rue plus que jamais... (Photo: Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Photo: Bernard Brault, archives La Presse

Mario Cloutier

Le Festival international de jazz de Montréal prendra la rue plus que jamais cet été. L'événement est prolongé de deux jours et offrira trois grands spectacles gratuits grâce à une aide additionnelle de 3 millions de dollars d'Ottawa.

Le ministre des Travaux publics, Christian Paradis, l'a annoncé en précisant que son gouvernement cherchait à «appuyer l'industrie touristique surtout au moment de la crise mondiale». Cette aide non récurrente fait partie du nouveau Programme des manifestations touristiques de renom (PMTR), doté d'un budget de 100 millions de dollars en deux ans.

«C'est un beau cadeau pour notre 30e anniversaire, a lancé le président du FIJM, Alain Simard. C'est un tournant historique pour nous d'être reconnu ainsi par les gouvernements, ce qui nous permet d'être plus concurrentiels à l'échelle internationale.

Le FIJM est donc vu à Ottawa comme faisant partie de l'industrie touristique. À titre comparatif, le ministère du Patrimoine canadien lui verse un million de dollars et Développement économique Canada, 700 000 $. L'aide du gouvernement du Québec approche les 2 millions, sans compter les 10 millions investis dans la Maison du festival de jazz.

Le gouvernement fédéral a procédé à sept autres annonces du genre hier pour des événements culturels canadiens. Le Festival du film de Toronto obtient également 3 millions de dollars et le Festival d'été de Québec, 2,7 millions. Le festival Juste pour rire recevra également une aide substantielle qui sera annoncée plus tard.

Alain Simard a rappelé que la tenue du FIJM représentait des recettes fiscales de 80 millions de dollars pour les trois gouvernements. Deux jours d'activités de plus peuvent donc signifier 14 millions en retombées. Le budget du festival est de 25 millions, dont 20 % en subventions gouvernementales et 80 % en commandites et vente de billets.

«On a prévu des baisses de 10 % de ce côté, admet M. Simard, mais avec davantage d'activités gratuites, les ventes accrues des concessions devraient équilibrer un éventuel ralentissement aux guichets.»

Il se dit confiant également d'annoncer un nouveau commanditaire principal à la fin du festival en juillet puisque GM a mis fin à son contrat.

 

Autres festivals soutenus

Festival international du film de Toronto : 3 millions

Festival de Stratford : 3 millions

Festival d'été de Québec : 2,7 millions

Stampede de Calgary : 2 millions

Festival de théâtre Shaw (Niagara) : 2 millions

Festival d'été de Charlottetown : 958 000 $

Festival Fringe d'Edmonton : 400 000 $

 




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer