Pour la pièce Studies in Motion, les artistes du Electric Theater Company de Vancouver ont invité la chorégraphe Crystal Pite pour créer un amalgame artistique inspiré de la vie du photographe du XIXe siècle Eadweard Muybridge.

Sylvie St-Jacques LA PRESSE

Acclamé au PuSh festival de 2006, Studies in Motion met en lumière la passion de Muybridge pour la photographie instantanée et ses études sur la locomotion humaine et animale. Des recherches qui pressentaient l'invention prochaine du cinéma.

Dans cette pièce qui prendra l'affiche de la salle D.B. Clarke, les mystères du corps humain sont littéralement mis à nu. Les oeuvres de Muybridge ont fait scandale à l'époque victorienne, en raison de leur déploiement de nudité et leur façon de révéler la beauté dans de mouvements très simples.

Utilisant des moyens technologiques pour explorer la vie et le travail de Muybridge, Electric Theater Company fait un clin d'oeil à Robert Lepage pour parler d'un homme qui, par son art, a cherché à arrêter le temps.

____________________________________________________________________________________________________

Studies in Motion, de l'Electric Theater Company, à la salle D.B. Clarke de l'Université Concordia du 28 au 30 mai.