Le danseur et chorégraphe Dave St-Pierre signera la mise en scène du nouveau spectacle du Cirque Éloize, a appris La Presse. Il fera équipe avec le directeur artistique de la troupe, Jeannot Painchaud.

Jean Siag LA PRESSE

Deux ans après la création d'iD, Éloize change donc d'univers en s'associant avec le chorégraphe d'Un peu de tendresse, bordel de merde, pièce-choc qui a été présentée au Théâtre de la Ville à Paris et au Sadler's Wells de Londres, l'été dernier.

Jeannot Painchaud parle d'une véritable «rencontre» avec Dave St-Pierre. «J'aime sa liberté, son côté irrévérencieux, no limit», admet le cofondateur d'Éloize, joint hier au téléphone. «Avec lui, c'est sûr qu'on est obligé de remettre des choses en question, de sortir de notre zone de confort. C'est ce que j'aime.»

La huitième création d'Éloize sera présentée en première mondiale en Finlande, au Festival d'Helsinki, le 1er septembre. Une tournée européenne suivra. Le spectacle sera présenté à Montréal en 2013, à une date encore indéterminée.

La danse et les chorégraphies de groupe seront au coeur de cette pièce, révèle Jeannot Painchaud. «En parlant avec Dave, j'ai appris qu'il aimait les comédies musicales et les numéros de claquettes, indique-t-il. Je ne veux pas donner trop de détails parce que nous sommes en pleine création, mais on aimerait projeter de vieux films, des films muets, entre autres.»

La pièce, qui n'a pas encore de titre, devrait aussi explorer le monde de la bande dessinée. «À la base de ce nouveau spectacle, il y a un trait de crayon, simple et puissant, qui se transforme pour créer une histoire, avait précisé la troupe en mars. Au rythme d'une musique originale, des personnages mystérieux prennent vie et se rencontrent aux frontières du réel et du fantastique, dans un espace de création où tout est possible.»

À quoi allons-nous reconnaître la marque de Dave St-Pierre? A-t-il des exigences particulières? Y aura-t-il de la nudité?

«Non, répond Jeannot Painchaud. Il ne s'agit pas d'un spectacle intime qu'il met en scène. Ce ne sera pas du Dave St-Pierre comme on est habitué de le voir. C'est une collaboration pour un spectacle de cirque, donc c'est sûr que ce sera autre chose. Mais on sentira sa folie, son imagination, c'est certain.»

Ce n'est pas la première incursion de Dave St-Pierre dans le milieu du cirque. L'artiste de 37 ans avait chorégraphié une partie des numéros dansés de Zumanity et la totalité de ceux de LOVE, deux spectacles permanents du Cirque du Soleil, présentés à Las Vegas. L'an dernier, il avait dirigé les répétitions des danseurs d'iD, peu avant le début d'une tournée européenne.

Trois ans après avoir subi une greffe de poumons, Dave St-Pierre a multiplié les projets et les collaborations, notamment avec son Cycle de la boucherie Libido, Moribonds et Jambon cuit. Il est présentement en France, où il planche sur la pièce qui conclura son triptyque Sociologie et autres utopies contemporaines, entamée en 2004 par La pornographie des âmes, et suivie d'Un peu de tendresse, en 2007. La pièce qui traitera du coup de foudre, sera présentée en première mondiale à Amsterdam en juillet.

Parmi les 12 artistes recrutés par Éloize pour ce nouveau spectacle, on retrouvera des interprètes de Rain et des finissants de l'École nationale de cirque. L'équipe de création sera complétée d'ici à une semaine. La troupe répétera dans ses locaux de la Gare Dalhousie, à compter du 11 juin, avant de s'envoler pour la Finlande à la fin août.