La troupe Les 7 doigts de la main est de retour avec une nouvelle création cirque, Psy, qui sera présentée à compter du 16 février à la TOHU, dans le nord-est de Montréal.

LA PRESSE CANADIENNE

Il s'agit de la quatrième création de la jeune troupe québécoise. Le collectif, qui avait amené les gens dans un purgatoire dans La Vie, après avoir investi un loft et un «bunker» dans ses autres créations, s'intégrera cette fois dans divers paysages.

Chacun des onze jeunes artistes du collectif compose avec des problèmes comme l'insomnie, la paranoïa, l'agoraphobie ou les troubles obsessifs compulsifs.

Aux troubles mentaux, on proposera une thérapie qui passe par les mâts chinois, le lancer de couteaux, le trapèze, la roue allemande, la corde lisse ou la planche sautoir.

De la danse et du théâtre sont aussi au menu de la prestation qui dure 110 minutes et qui s'intègre au Festival Montréal en lumière.

La création de Psy est le résultat du travail collectif des sept fondateurs de la troupe, dont Shana Carroll, qui en signe la mise en scène.

Le spectacle a été rodé en Suède et maintenant tout est en place pour la première à la TOHU que le groupe a d'ailleurs inaugurée il y a maintenant six ans.

Après Montréal, Les 7 doigts de la main feront une tournée en Europe et aux États-Unis.