Que faut-il voir sur ICI TOU.TV Extra? Pour y rattraper du contenu, La Presse et ses journalistes vous font quelques suggestions.

Publié le 1er mai
La Presse

De Pierre en fille

Radio-Canada propose De Pierre en fille, la toute première œuvre, en tant que scénariste, de l’actrice Julianne Côté. Cette intelligente comédie raconte le lien singulier et fusionnel entre une serveuse de resto peu ambitieuse (Julianne Côté) et son père célibataire, cultivé et ouvert d’esprit (Patrice Robitaille). Un sujet tout simple, exploité avec esprit, vivacité et sarcasme par Julianne Côté, qui écrit des dialogues touffus et remplis de références à la culture populaire.

Hugo Dumas

La mélancolite

Dans La mélancolite, Bruno Blanchet parcourt le Québec, un peu comme Terry Fox, à la recherche de témoignages d’amour pour son ami Guy Jodoin. Mais il sera contrecarré dans ses plans par les gens dont il s’est moqué, et ses personnages qui lui en veulent d’avoir été abandonnés, un groupe de gens fâchés dirigés par nulle autre qu’Anne-Marie Losique. Je n’ai aucune idée où cette histoire nous mènera, mais j’étais hilare.

Chantal Guy

C'est comme ça que je t'aime, saison 2

Ce deuxième chapitre de C’est comme ça que je t’aime, imaginé par François Létourneau, ne déçoit pas les fans. L’écriture intelligente de François Létourneau, capable de gags puérils autant que de finesse et de sensibilité, se rapproche de celle des frères Coen (Fargo, The Big Lebowski), mais en plus rigolo. Vraiment, François Létourneau, épaulé par les réalisateurs Jean-François Rivard et Robin Aubert, confectionne de la télé de grande, grande qualité.

Hugo Dumas

Les petits rois

Découvrez l’univers de deux meilleurs amis, Julep (Pier-Gabriel Lajoie) et Adaboy (Alex Godbout), au sommet de la pyramide sociale du collège Reine-Isabella. Mais la vie dorée de ces deux jeunes adultes – et de leur clique – prend une tournure inquiétante quand ils se mettent à recevoir des textos de menaces. On ne devient pas aussi populaire sans se faire des ennemis. Pour les fans de Riverdale, Elite et Pretty Little Liars.

Hugo Dumas

Libre-échange

On n’était pas convaincu après un épisode, mais après quatre, on comprend mieux pourquoi KOTV (Entre deux draps) souhaitait reprendre ce format britannique signé par Nick Hornby (About a Boy, Wild). Bien ciselés, les dialogues sont tantôt drôles, tantôt incisifs, et toujours intelligents. Le travail d’adaptation est également réussi. Les épisodes, d'une durée de 10 minutes, mettent en vedette Louis Morrissette et Marie-Claude Guérin.

Marc-André Lemieux

Tenir salon

C’est en regardant les quatre premiers épisodes de la deuxième saison de Tenir salon que je suis tombée à la renverse devant ce qu’elle m’a décrit comme une « série socio-capillaire pour favoriser un vivre-ensemble qui a de l’allure ». Mais comment ai-je pu passer à côté de ce bijou ? C’est la chose la plus pertinente que j’ai pu voir à la télé sur le Québec d’aujourd’hui depuis des lustres. J’ai ri, j’ai pleuré, je suis allée dans des coins où je ne vais jamais, j’ai découvert des gens formidables, bref, j’ai adoré ce que j’ai vu là-dedans.

Chantal Guy

Seuls

Seuls, du documentariste Paul Tom, raconte avec doigté les trajectoires d’Afshin, Alain et Patricia, arrivés au Canada à l’adolescence sans maman ni papa pour veiller sur eux, comme environ 400 autres jeunes chaque année. Ce film touchant parle autant d’arrachement que d’hospitalité.

Alexandre Vigneault