Source ID:4e750caf662438c8be3e02ef09ed125e; App Source:StoryBuilder

Nouveau défi pour Simon Brault

Simon Brault est le nouveau président de la Fédération... (PHOTO FOURNIE PAR LE GROUPE CNW)

Agrandir

Simon Brault est le nouveau président de la Fédération internationale des conseils des arts et agences culturelles.

PHOTO FOURNIE PAR LE GROUPE CNW

Mario Girard
La Presse

Simon Brault, actuel directeur général du Conseil des arts du Canada, vient d'être nommé à la présidence de la Fédération internationale des conseils des arts et agences culturelles (IFACCA). L'annonce a été faite hier lors du congrès de l'organisme qui se déroule cette semaine à Kuala Lumpur, en Malaisie.

«C'est un immense honneur, a déclaré Simon Brault, joint par La Presse à Kuala Lumpur. Le Conseil des arts du Canada a adopté diverses mesures innovatrices ces dernières années et je crois que c'est ce qui a convaincu le comité de sélection de me confier ce mandat.»

L'IFACCA regroupe les conseils des arts et les agences culturelles de 80 pays. Simon Brault présidait depuis un an la section américaine de la Fédération. 

«C'est une fédération très importante. Elle est présente sur tous les continents. Si je fais un parallèle avec l'UNESCO, par exemple, je disais que cela peut prendre beaucoup de temps pour faire avancer les choses. L'IFACCA est beaucoup plus souple, plus prompte à réagir.»

L'IFACCA favorise les échanges d'idées et de concepts. Mais c'est aussi une fédération qui favorise la mise sur pied d'initiatives et de projets. «Des projets de résidences d'artistes et des programmes de leadership sont créés grâce à la rencontre des représentants», explique Simon Brault.

Nommé à la direction du Conseil des arts du Canada en 2014, Simon Brault a récemment vu son mandat renouvelé pour quatre années de plus. Les mesures que l'organisme a adoptées afin de favoriser la diversité et l'équité dans le secteur des arts, ainsi que les changements apportés au système d'attribution des subventions et des bourses lui ont procuré une certaine cure de jouvence.

«J'ai l'intention d'amener cette approche à l'IFACCA, souligne-t-il. Il faut, à mon avis, revoir le modèle de gestion des arts à l'échelle mondiale, un modèle qui est né au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.»

Simon Brault est le premier Canadien à présider l'IFACCA. Il est aussi le premier francophone à occuper ce poste. Son mandat est de trois ans.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer