Sylvain Archambault a réagi par voie de communiqué aux allégations d'inconduite sur ses plateaux de tournage publiées mercredi matin dans La Presse+.

Publié le 8 nov. 2017
Stéphanie Vallet LA PRESSE

Le réalisateur exige que les personnes ayant témoigné sous le couvert de l'anonymat le fassent à visage découvert pour prouver leurs dires.

«L'anonymat permet de dire n'importe quoi, même des faussetés», a-t-il déclaré avant d'ajouter: «On assiste depuis quelque temps à non seulement des mises en accusation gratuites non 'challengées', mais à des condamnations en règle sans droit de défense. J'espère que les gens feront la distinction.»

Le réalisateur indique également que toute personne ayant formulé des propos mensongers fera l'objet de procédures judiciaires.