Source ID:; App Source:

Un parti d'extrême droite français incrimine Madonna

Mathieu FOULKES
Agence France-Presse
Paris

Le principal parti de l'extrême droite française (Front national, FN) a annoncé dimanche qu'il allait porter plainte pour «injure» contre Madonna après la projection lors d'un concert d'un clip vidéo dans lequel la chef du FN apparaît affublée d'une croix gammée sur le front.

«On ne peut pas tout accepter. On ne peut pas accepter ce rapprochement infâme», a déclaré à l'AFP le vice-président du FN, Florian Philippot.

La présidente du FN «Marine Le Pen défend son propre honneur, mais également celui des adhérents, des sympathisants et des millions d'électeurs du Front national», a-t-il ajouté.

«Projeter l'image de Marine Le Pen avec une croix gammée revient à dire qu'elle est une nazie. Cela tombe sous le chef de l'+injure+ et non de la diffamation qui s'applique à des faits beaucoup plus précis», a expliqué à l'AFP l'avocat du FN, Me Wallerand de Saint-Just. La plainte sera déposée «dans le courant de la semaine» à Bobigny, en banlieue parisienne.

Sollicitée par l'AFP, LiveNation, la société de production du spectacle de Madonna, s'est refusée à tout commentaire.

M. Philippot a estimé que la projection de cette vidéo était «une provocation de plus dans la tournée mondiale de Madonna pour faire parler d'elle». «Sa tournée est un fiasco, le Stade de France était d'ailleurs loin d'être plein samedi», a-t-il dit.

Madonna s'est produite samedi soir au Stade de France, dans la proche banlieue de Paris. Le concert n'affichait pas complet.

Lors de la chanson «Nobody knows me», une vidéo montre le visage de la star américaine mêlé à celui de nombreuses personnalités comme le pape Benoît XVI ou Hosni Moubarak. Marine Le Pen y apparaît quelques secondes avant un personnage ressemblant à Adolf Hitler. Pendant quelques dixièmes de seconde, une croix gammée apparaît sur son front.

Une clameur s'est élevée de la foule au moment où est apparue l'image de Mme Le Pen.

Quelques jours après la première diffusion de cette vidéo, lors du premier concert de la tournée mondiale de Madonna à Tel-Aviv le 31 mai, la chef de file de l'extrême droite avait prévenu que si la star «fait ça en France, on l'attendrait au tournant».

«Les vieilles chanteuses qui ont besoin de faire parler d'elles, on comprend qu'elles en arrivent à de telles extrémités», avait ajouté la responsable du FN.

L'association antiraciste SOS Racisme a apporté son soutien à Madonna. L'association a tenu à saluer dans un communiqué «le discours résolument antiraciste et féministe de l'artiste qui a rappelé hier soir, entre autres, que la lutte contre les discriminations est un combat fondamental».

Après ce concert au Stade de France, la «Material Girl» doit en donner un autre en France, le 21 août, à Nice, sur la Côte d'Azur.

Pendant cette neuvième tournée mondiale, Madonna, qui aura 54 ans le mois prochain, doit donner plus de 80 spectacles dans une trentaine de pays, au Proche-Orient, en Europe et sur le continent américain.

Ce «MDNA Tour» s'achèvera début 2013 en Australie où la star ne s'est pas produite depuis 20 ans.

La chanteuse n'en est pas à sa première provocation. En 1987, elle avait ainsi lancé sa petite culotte dans la foule lors d'un concert près de Paris.

Quelques années plus tard, c'est son soutien au mouvement spirituel Centre de la Kabbale qui avait fait polémique.

En 2003, elle avait fait une nouvelle fois les grands titres de la presse et de la télévision américaines après avoir embrassé sur la bouche lors des MTV Video Awards les chanteuses Britney Spears et Christina Aguilera.




la boite: 1600147:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer